Sites & Sources

Registres paroissiaux : 7 sites d’anecdotes et annotations insolites

SItes Anecdotes Généalogiques
LaurentMonpouet
Écrit par LaurentMonpouet

Explorez les annotations insolites et anecdotes généalogiques qui se cachent dans les registres paroissiaux, pour comprendre le quotidien de vos ancêtres.

Anecdotes et annotations insolites dans les archives numérisées

Les registres que nous utilisons pour nos recherches généalogiques contiennent parfois des notes inhabituelles ou insolites qui sortent de l’ordinaire des formules plus ou moins standardisées.

Sur les sites des archives départementales, ces notes peuvent se trouver par exemple dans les registres paroissiaux, contenues dans le texte d’un acte de baptême, d’un acte de mariage ou d’un acte de sépulture.

Ces notes sont par exemple des détails sur des événements qui ont marqué la vie d’une personne ou de la paroisse.

On trouve aussi quelquefois des sortes de bilan annuels à la dernière page d’un registre paroissial.

Plus rarement, on découvre des “adjectifs bien choisis” qui traduisent l’opinion d’un curé sur la moralité d’un paroissien.

Enfin, chose très rare pour nous généalogistes français, la cause d’un décès est parfois indiquée

Ces notations insolites sont bien plus rares dans les registres d’état civil en raison de leur caractère bien plus formalisé.
Tous les sites qui suivent se concentrent presque exclusivement sur les registres paroissiaux.

Pourquoi s’intéresser à de telles informations ?

Si vous êtes dans la première phase de vos recherches généalogiques, vous vous concentrez, c’est tout naturel, sur 3 événements primordiaux pour chacun de vos ancêtres. J’ai nommé : Naissance, Mariage et Décès !

Rappel pour les débutants :
De nos jours à 1792, nous utilisons les registres d’état civil pour trouver des actes qui concernent les naissances, mariages et décès.
Avant 1792, nous utilisons les registres paroissiaux pour lire des actes qui enregistrent les baptêmes, mariages et de sépultures.

Pour les premières générations, ces trois évènements sont en général suffisants pour remonter le temps et commencer votre arbre généalogique.

Mais, rapidement, les choses deviennent plus difficile et vous allez devoir chercher et exploiter tous les détails indiqués dans les registres.

Dans le même temps, avec l’expérience, vous allez vouloir comprendre et décrire en détail la vie de ces ancêtres.

SItes Anecdotes - CassiniComprendre la vie d’un ancêtre, c’est se confronter à beaucoup de domaines : les métiers, l’histoire nationale et locale, la géographie, les climats, les conditions de vie, l’hygiène, les épidémies, les famines, les relations familiales, la religion, les relations sociales… entres autres.

Cela passe par beaucoup de lecture. Tout indice est bon à prendre.
Chaque information sur cette personne, sur son entourage ou sur sa paroisse va vous apporter un éclairage supplémentaire.

Alors, étudier les notations présents sur les registres des paroisses ou communes où vos ancêtres ont vécu est une étape importante dans ce travail de documentation.

Les sites qui recensent les anecdotes généalogiques

Plusieurs sites se sont donnés pour mission de récolter ce type d’informations.

Voici 7 sites que je visite avec gourmandise :

  1. Aïe Aïe Aïe mes Aïeux !!!
  2. Feuilles d’ardoise – Actes insolites
  3. Homme et loup
  4. GeneActesInsolites
  5. Geneadom
  6. GénéAnecdotes
  7. Geneanet – Archives insolites

1. Aïe Aïe Aïe mes Aïeux !!!

Le site Aïe Aïe Aïe mes Aïeux, basé sur la contribution de tous, regroupe des anecdotes de la France entière. Ces notes ou petites histoires récoltées couvrent une grande diversité d’événements notables ou de phénomènes climatiques.

Les anecdotes sont présentés par département à partir d’une carte.

À noter : Si le site est toujours en ligne, les contributions s’arrêtent en décembre 2009… c’est bien dommage.

SItes Anecdotes - Aïe Aïe Aïe mes Aïeux

Voici deux exemples glanés sur Aïe Aïe Aïe mes Aïeux :

Tempête à Guitté – 1735 – Guitté 22350
Le 9ème Janvier 1735 jour de Dimanche environ les cinq heures du soir il s’éleva une tempête horrible qui dura jusqu’au matin du lendemain; le vent fut si violent qu’il renversa plusieurs maisons et causa des pertes notables aux autres par les grandes réparations qu’il occasionna. Très grandes quantités de pommiers furent abattus et déracinés, et ceux qui résistèrent furent brisés et cassés par quartiers et roulés fort loin. Les chênes même qui ont plus de résistance à cause des grosses et profondes racines qu’ils poussent n’en furent pas exempts; plusieurs vaisseaux et barques en mer furent submergés. La frayeur et la consternation furent grandes et les anciens avouent n’avoir pas entendu parler d’un pareil ouragan qui s’éleva du nord.

Source: Texte extrait du registre BMS.

Mordu par un chien enragé – 1707 – Montoire-sur-le-Loir 41800
Le quatorzième may 1707 a été inhumé abel Mallangeau âgé de soixante ans environ mort dela rage six semaines après avoir été mordu aux mains par un chien enragé qu’il tint jusqu’ace qu’on l’eût tué à coups de baston. Sa rage ne lui osta pas la connoissance, iele confessai deux fois, mais luy ayant proposé le St Viatique, il m’a répondu qu’il ne pouvait rien avaler, ce que ie reconnu par experiance, luy ayant voulu faire prendre un breuvage contre la rage avant ladite extremeunction il … … … … dira pas sur ce qu’il m’a dit et qu’il n’appréhendait mesme pas etre maistre de son organisme lorsque ie luy servis les unctions.

Source : Registre paroissial de la Paroisse de Saint-Ousrille.

2. Feuilles d'ardoise - Actes insolites

Sur le blog Feuilles d’ardoise, une catégorie est consacrée aux actes insolites.
La particularité de cette rubrique est que chaque acte insolite fait l’objet d’un article de blog.

SItes Anecdotes - Feuilles d ardoise

Voici deux exemples lus sur Feuilles d’ardoise :

Orage de grêle à Jarzé, 19 mai 1595
Le dixneufiesme jour du moys de may mil cinq cens quatre vingtz quinze environ deux heures apres le midy, Il fist la plus grande nuée de grousse gresle aussy grosse que [heunfs] ?  de poules, Laquelle recouvrit la terre d’un ? d’[2 ou 3 mots que je ne sais déchiffrer] au pres le bourg de Jarzé et quelz toute la paroisse, laquelle a tous perduz les biens de la terre. Dieu nous veuille retrouver par sa grace, Amen. Jamays je n’avoys veu ung tel temps.

Source : Jarzé – BMS – 1530-1612, vue 150/190

Mort foudroyante et prêtre irréprochable, Trémont, 1700
Le trezieme jour de juillet 1700 a esté inhumé par nous curé soussigné dans le grand cimetiere de cette paroisse le corps de deffuncte Renée HUBELIN agée de vingt un an ou environ, servante domestique de BESNARD de cette paroisse, decedée de ce jour sans avoir receu aucun sacrement par ce qu’aiant esté surprise hier à midi d’une violente maladie qui lui fit perdre en même temps la parolle et la raison, ledit BERNARD ne m’a fait avertir que ce matin pour porter l’extrême onction, et comme je partois pour cet effect, un homme est venu m’avertir que ladite HUBELIN estoit decedée, ainsi ayant esté averti trop tard il n’y aucunement de ma faute, laditte sepulture a esté faitte en presence de Renée ALAIRE mère de ladite deffuncte, de Julien et François les HERPINs et autres qui ont dit ne sçavoir signer.

Source : Trémont – BMS – 1683-1724, vues 131-132/317.

3. Homme et loup

Comme son nom l’indique, le site Histoire des loups est exclusivement dédié aux loups et plus spécifiquement aux relations hommes – loups à travers les ages.

C’est un site d’une grande érudition que je vous recommande de parcourir en détail. Pour la partie qui nous intéresse dans ce billet, nous trouvons en particuliers des récits d’attaques que l’on peut découvrir dans certains registres de sépultures et autres documents explorés par les auteurs du sites.

SItes Anecdotes - Histoires des loups

Deux exemples lus sur Histoire des loups :

1697 : Une femme de 30 ans
Le vendredi 19e jour de juillet 1697, a été inhumé dans notre cimetière le corps de Jeanne Picard, âgée de 30 ans, femme de Jacques Hatton, laquelle est décédée sans avoir reçu aucun sacrement, ayant été malheureusement tuée et égorgée par une bête féroce qui désolait alors les paroisses circonvoisines. Elle a été inhumée en présence de son susdit mari, de son père et autres. Massue, curé.

Source : Arch. Com. Orléans, GG811.

Trois loups sur un troupeau : la mort d’un petit berger à Taintrux (Vosges)
L’an 1753, vers les 7 heures du soir du 18e juillet fut dévoré des loups en gardant des bœufs dans une fourrière, lieu-dit « Au Haut-du-Buisson », François, fils de feu Jean Jacquot, de la paroisse du Ban de Sapt, et de défunte Anne André, ses père et mère, âgé d’environ 10 ans. Après avoir fait la recherche de son corps et ayant trouvé les deux jambes et quelques os qui, après la levée faite par la justice, ont été inhumés dans le cimetière de l’église avec les cérémonies accoutumées en présence de Jean Delon, tailleur d’habits, de Jean Michel, laboureur et en présence de plusieurs autres, le 20 du courant, tous témoins, qui ont signé le présent acte avec moi curé aussi soussigné. signé : J. Delon, Jean Michel, Blaise Colnat, Nicolas Ganaye, J-B. Rouel, curé.

Source : Arch. dép. Vosges, état civil en ligne, Taintrux, 1753-1755.

4. GeneActesInsolites

Le site GeneActesInsolites se propose de rassembler les actes insolites des registres paroissiaux. D’une grande richesse, cette page comporte plusieurs catégories toutes passionnantes.

SItes Anecdotes - GeneActesInsolites

Deux exemples trouvés sur GeneActesInsolites

Sépulture de la jambe d’une noyée ! Cheillé (37) 1779
Le dix huit avril mil sept cens soixante neuf Renée Rideau cy devant veuve de Reviland Bodin et actuellement femme de René Robineau laboureur de la paroisse de Villaine nous ayant exposé que la jambe droit de Geneviève Bodin sa fille qui par accident sur la vingtunieme année de son age se noya aux moulins neufs le quatre de decembre dernier a été trouvée dans cette paroisse et par elle reconnue par la chausse dont elle est encore vetue et nous ayant prié d’en faire l’inhumation dans le cimetière de notre dite paroisse  (…)

Source : Ad37 Cheillé 1769 vue6

La future mariée a 11 ans . Crocq (23) – 1665
Le quinziesme avril mil six cent soixante cinq Sebastien Vergne agé d’entour vingt un ou vingt deux ans , et Marie Le Faure agée s’entour onze ans et sept ou huict mois, tous  deux de la parroisse de ceans, apres avoir accordé de faire mariage entre eulx par l’advis de leurs
parans et pour cet effect passé contrat , ont fiancé dans l’esglise de ceste parroisse et se sont promis mutuellement de se prendre en mariage, apres que lad(ite) Marie Lefaure aurat atteint l’age de douze ans pourveu qu’il ny aye aucun empeschement canonique  Ledit Sebastien Vergne a signé, avec plusieurs parans et amis qui ont adcisté auxdites fiancaîlles , et ladicte Marie Lafaure na seu signe .

Source : Ad23 Crocq 1621-1668- vue184

5. Geneadom - Témoignages insolites dans les archives

Le site Geneadom – Témoignages insolites dans les archives s’est donné pour but de recenser les mentions d’événements météorologiques présents dans certains registres de l’ancien régime.

Une idée particulièrement intéressante quand on sait les répercutions du climat sur les conditions de vie de nos ancêtres.

SItes Anecdotes - Geneadom

Deux exemples vus sur Geneadom :

Inondation – Riez (04) – 18/08/1776
Cette année, dans la nuit du dix huit au dix neuf du mois d’aout, il y eut une inondation si violente, venant du cotté de Moustiers, que la riviere qui vient de Roumoules se deborda d’une maniere si surprenante, qu’elle ravagea tous les biens situés sur les bords de son lit d’une extremité du terroir jusqu’à l’autre. Ce ne furent pas les biens seuls qui furent endommagés.
Comme il y avoit encore des gerbiers sur les aires, il y en eut un grand nombre d’emportés. beaucoup de bleds foulés le furent aussi, cequi causa une perte de grains evaluée environ à cent charges il y eut même un particulier, fermier de la Bastide des Rougues, qui en perdit autour de trente charges. la grande quantité d’eau de la riviere passait par dessus le pont et la comme elle etait genée par les parapets du pont, elle s’etendit dans les ecuries du voisinage qui furent remplies d’eau, et il y eut trois garçons qui étoient couchés dans l’une de ces ecuries, qui furent emportés par le courant de leau, qui fit sauter tous les parapets du pont d’un bout à l’autre. toutes les pierres de taille qui étoient au dessus les parapets furent emportées et la plus grosse de toutes les pierres qui fermoit le parapet fut emportée à un quart de lieüe loin de la ville. La maison du p[er]e Coste, auprès du pont, fut innondée et il perdit environ vingt quintaux d’huille. la maison d’augier un peu en dessous, fut aussi innondée et le reiz de chaussée fut très endommagé. il y avoit au dessus du pont deux Rutoirs remplis de chanvre qui fut tout emporté et entierement perdu.

Source : BMS 1750-1781 – 1MI5/0013 vue 414 / 576

Foudre – Bruges (64) – 19/05/1683
Le 19 may 1683 Jeanne de Lourdes jeune fi[lle agée] de unse a douse ans, gardant les bestiaux de son pere et d[ans l’enclos de sa metterie] pendant une forte pluie, sestant reffugiée dans le tr[ou d’un gros et] vieux chesne avec une de ses soeurs appelée marie son [aisnee, elle y] fust tuée par un esclat de foudre qui tomba sur ledit chesne sans que sa soeur y receut aucun mal que la peur tant seulement* son [cadavre fust] ensevely le lendemain au cimetiere de n[otre eglise] apres la messe et loffice qui luy fust faict par moy

Source : BMS 1624-1695 – 5MI 148-1 vue 685 / 860

6. GénéAnecdotes

Le site GénéAnecdotes regroupe pour le moment des anecdotes généalogiques de 3 départements – 48, 73 et 74. Il couvre une grande diversité d’événements et sa présentation est particulièrement claire.

SItes Anecdotes - GeneAnecdotes

Voici deux exemples lus sur GénéAnecdotes :

Écrasé par les mulets dans l’écurie du château
Jean PALMIER habitant du Bruel, homme âgé d’environ quarante-cinq ans, demeurant avec Monseigneur de Mende, a été écrasé dans l’écurie du château de Chanac par les mulets la nuit du vingt-et-un au vingt-deux septembre mille sept cent un, et le vingt-deuxième du même mois et an a été enseveli au cimetière de notre paroisse.
Monsieur AUGADE prêtre de Chanac, Etienne et Jean Jacques PALMIER ses frères.

22/09/1701 – Esclanèdes, Lozère, France
Registre : EDT 056 GG 1 – Vue : 91

Saint-Pierre-d’Albigny – Rétrospective de l’année 1741
Dans cette année mille sept cent quarante-et-un nous avons éprouvé comme l’année précédente quelques rigueurs de froid vers le milieu du printemps, il est tombé de la neige et il a gelé dans les premiers jours du mois de mai ; cependant parce qu’heureusement les vignes ne se sont point trouvées avancées non plus que la grande partie des arbres fruitiers ; il n’y a eu que les noix qui ont été presque entièrement perdues.
Nous avons ressenti une longue sécheresse, en telle sorte que toutes les fontaines en ont […] extrêmement diminuées, ce bourg a été pendant plus de cinq mois sans eau dans les fontaines publiques.
La récolte du bled froment a été médiocre, et presque tout niellé, soit selon le langage du pays siponné. Il n’y a eu que très peu de fourrage tant en foin qu’en paille.
La récolte du vin n’a été ni des plus grandes ni des moindres dans cette paroisse, mais le vin a été très mûrs tout chargé de couleur par la défense que le sénat a fait de vendanger avant le seize du mois d’octobre.
L’on a recueilli cette année quantité de fruits à pépins, mais ils ne se sont pas conservés, ce qu’on a attribué à la grande sécheresse qu’il a fait et qui a continué jusqu’à la fin de l’an, n’étant tombé de l’eau qu’à peu près autant qu’il en a été besoin pour semer.

12/1741 – Saint-Pierre-d’Albigny, Savoie, France
Registre : 4E 419 | Vue : 20

7. Geneanet - Archives insolites

Lancé tout récemment par Geneanet, Archives insolites, à pour vocation de collectionner les annotations notables qui se trouvent dans les archives.

La présentation à partir d’une carte est très claire et la base plaisante à parcourir.

SItes Anecdotes - Geneanet

Deux exemples de ce que l’on peut lire sur Archives insolite :

Clochers emportés dans une tempête
Le clocher de l’église de Tinténiac, un des plus hauts de la province, a esté emporté et renversé par terre le mesme jour de la Chandeleur par une tempeste, aussi bien que celuy de Basouges et de Fains.

Source : AD 35 – 10 NUM 35233 128 – QUEBRIAC – 1701 – vue 3/15

Secheresse
En la présente année 1791 la sécheresse a eté des plus constantes et des plus exussives. Depuis la mi juin nous n’avons point eu de pluye jusqu’au 10.8.bre suivant. Le riviére de rhin a eté absolument denudee, à l’exception de quelques endroits un peu plus profonds ou il est un peu resté de l’eau quant au reste il ny en avoit pas une goute. L’on a eté dans un grand embarras pour moudre; et on eut eté bien a plaindre sans des farines du Bourbonnois et même de Versailles que les Boulangers se sont procurer par le moyen des rouillers. La loyre a eté aussy basse que l’on l’lut jamais vüe selon le dire das anciens; l’on la queyoit tant que l’on vouloit car il yavoit des endroits ou elle n’etoit pas d’un demi pied de hauteur, ceque j’atteste l’ayant queyée une infinité de fois : fait le 15.8.bre 1791.

Année 1791 – Saint-Vincent-de-Boisset, Loire, France
Source : BMS AD42

À vous de jouer !

J’espère sincèrement vous avoir donné envie de visiter ces sites pour, qui sait, découvrir des indices utiles à la documentation de la vie de vos ancêtres.

N’hésitez pas à nous décrire, dans la partie commentaires, les découvertes que vous avez faites.

 
D’autre part, n’hésitez pas à signaler d’autres sites pour compléter ce billet. Pour cela, merci d’utiliser également la partie commentaires au bas de cette page.

Publiez un commentaire

2 commentaires

  • C’est super ! Je voulais faire une sorte de petit “livret de famille” voilà qui va peut être me permettre de l’étoffer ! Merci beaucoup pour toutes ces infos.

    • Bonjour Nathalie,
      Oui, ce type d’anecdote est en effet un bon matériel pour étoffer le contexte de nos histoires familiales. Je vous invite également à visiter les bibliothèques et bouquinistes á la recherche d’ouvrages d’histoire locale.
      Sans oublier des ouvrages sur les vieux métiers.
      En illustration, j’ajoute aussi des extraits de cartes (Cassini ou plus récent, en fonction de l’époque), et souvent, des cartes postales.
      Cordialement,
      Laurent

Suivez-nous sur Feedly