Outils & Méthodes

Quel est votre budget généalogie en 2019 ?

Votre budget généalogie en 2019
Écrit par LaurentMonpouet

Parler de Budget Généalogie n’est pas très courant sur le net francophone. Pour beaucoup, associer le mot Argent avec le mot Généalogie est pratiquement un sacrilège. Pourtant, la généalogie est un loisir comme tous les autres : On peut très bien pratiquer gratuitement… mais si l’on s’accroche, les dépenses arrivent.

Oui, la généalogie gratuite existe bel et bien : on peut rechercher ses ancêtres totalement gratuitement.
Mais cette réalité ne doit pas cacher les services, les outils, le matériel, les frais de déplacements devant lesquels un généalogiste va immanquablement succomber et devenir consommateur.

Mais alors combien coûte la généalogie ? Quel est le budget généalogie que s’octroient les généalogistes en fonction de leur intérêt et de leurs moyens ?
Quels sont les postes de dépenses les plus importants ?



Pour répondre à ces questions, je vous ai proposé un sondage pendant le mois de mai 2019. Plus de 1200 personnes ont ainsi donné leur budget et la répartition de leurs dépenses.

Cet article présente l’ensemble des résultats.

1. Combien coûte la généalogie en 2019

Pour couper court à tout suspens, découvrons dès maintenant le budget généalogique moyen donné par ce sondage.

Budget Genealogie Moyen 2019

En 2019, le budget généalogie moyen est de 347 €, soit 29 € par mois.

J’avoue être très surpris par l’importance de cette moyenne, j’ai même vérifié plusieurs fois les résultats.

Avec plus de 1200 répondants, ce sondage a une assise solide. On peut donc penser que ce résultat est proche de la vérité.

Toutefois, je crois qu’il s’agit d’une moyenne haute

Je m’explique :

Par le mode de diffusion du sondage, nous savons que les répondants sont en majorité des abonnés à la newsletter de GenealogiePratique.fr, des membres de groupes de généalogie sur Facebook ou suivent la généalogie sur Twitter.
On peut donc dire que ce sont les plus “accros”…

Et partant du principe bien connu “Quand on aime, on ne compte pas“, je pense que ce sont principalement des généalogistes plus enclin à dépenser pour leur passion qui ont répondu au sondage.

Ce qui explique certainement cette moyenne… réelle… mais haute.

Bon… vous connaissez maintenant le budget généalogique annuel en 2019.

Mais, lisez la suite pour découvrir beaucoup plus de détails sur les dépenses de généalogistes francophones.

2. Sondage sur les dépenses généalogiques

2.1. Description du sondage

Le sondage était ouvert sur une page spécifique du site GenealogiePratique.fr pendant tout le mois de mai 2019.

Les répondants étaient invités à donner leur age et sexe, puis à donner leur dépenses annuelles pour les rubriques suivantes :

  • Associations généalogiques
  • Formations à distance / en ligne
  • Formations en présentiel
  • Généalogiste professionnel(le)
  • Impressions d’arbres généalogiques et de livres familiaux
  • Livres de généalogie
  • Logiciels de généalogie
  • Magazines de généalogie
  • Recherches aux archives
  • Salons de généalogie
  • Site de généalogie 

2.2. Les répondants au sondage

Au total, se sont 1206 personnes qui ont répondu.
Merci à toutes et tous pour cette belle participation qui consolide les résultats de cette enquête.

Qui sont les participants ?

Budget-généalogie-Répartition-des-répondants

La répartition par sexe montre que les femmes ont plus participé.
La répartition par age est assez conforme à ce que j’imagine de la population globale des généalogistes.

3. Le budget généalogie global

3.1. Le budget par catégorie de répondants

Nous avons vu que le budget généalogique moyen est de 347 €.
Mais voyons comment ce budget s’établit en fonctions des différentes catégories de généalogistes.

Budget généalogie - Répartition par catégorie de répondants

Si le critère Homme / Femme est pratiquement négligeable, nous comprenons que l’age (et donc certainement l’expérience) est un facteur important quand au budget généalogique.

3.2. Répartition par tranche de dépenses

Maintenant, intéressons nous à la répartition des généalogistes par rapport au budget généalogique.

Budget-généalogie-Tranches-de-dépenses-généalogiques

Nous voyons que 59 % des généalogistes consacrent annuellement entre 100 et 500 €.
Nous notons également que 6% des généalogistes n’ont rien dépensé pour leurs recherches généalogiques pendant les 12 derniers mois alors que 4% ont dépensé plus de 1 000 €.

3.3. Répartition par postes de dépenses

Quelles sont les catégories de dépenses qui impactent le plus le budget des généalogistes ?

Budget-généalogie-Popularité-des-postes-dépense

La lecture de ce graphique nous apprend que 75 % des généalogistes répondants ont payé un abonnement à un site de généalogie.
Dans le même temps, par exemple, on lit que seulement 16 % ont dépensé de l’argent pour se rendre à un salon de généalogie.

3.4. Budget moyen par poste de dépenses

Nous savons maintenant quels sont les postes les plus populaires… mais combien pèsent ils dans le panier moyen d’un généalogiste ?

Budget-généalogie-Postes-de-dépenses-généalogiques-02

Ce graphique montre la somme dépensée en moyenne pour chaque poste de dépense par les généalogistes qui ont effectivement dépensé de l’argent sur ce poste.

Très clairement, les prestations de généalogistes professionnels se détachent avec un panier moyen de 373 €.
Notons aussi, par exemple, que le panier moyen pour ceux qui ont acheté/renouvelé un logiciel de généalogie payant est de 101 €.

3.5. Volume des dépenses généalogiques

Il est très facile de croiser maintenant les deux derniers graphiques (la popularité et le poids de chaque catégorie de dépense) pour obtenir une estimation du volume des dépenses généalogiques.

Donc, en multipliant le panier moyen par 1000 puis par le % de popularité, on obtient le volume des dépenses généalogiques pour 1000 généalogistes.

Budget-généalogie-Volume-dépenses-généalogiques-02

Ce graphique montre comment se répartissent les 347 000 € dépensés par 1000 généalogistes pendant les douze derniers mois.

4. Le budget généalogie 2019 en détail

Après cette vue générale des résultats, passons maintenant au détail, poste par poste, des dépenses généalogiques.

4.1. Le budget sites de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour votre (vos) abonnement(s) à des sites de généalogie (ex: Filae, Geneanet, MyHeritage…) ?

Budget-sites-de-généalogie

Honnêtement, voir seulement 25 % de généalogistes qui utilisent les sites de généalogie gratuitement ne me semble pas du tout réaliste. J’ai ma petite expérience du sujet, comme vous le savez…
C’est ce qui me fait croire que ce sondage a touché en majorité des généalogistes confirmés… Il faudra mieux diffuser ce sondage pour la prochaine édition.

Mais, ceci étant posé, il est tout de même intéressant de voir la distribution des montants de ceux qui payent un abonnement.

4.2. Le budget recherches aux archives

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour effectuer des recherches aux archives ou en mairies (Comptez les frais de déplacement et d’hébergement) ?

Budget-recherches-aux-archives

Les dépenses pour se rendre aux archives ne concernent pas 64 % des répondants. Soit ces personnes habitent vraiment tout prêt soit elles ne visitent pas les centres d’archives.

Pour les autres, bien entendu, il faut considérer que ce sont les frais de transport et d’hébergement qui dictent les coûts.

4.3. Le budget logiciels de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour votre (vos) logiciel(s) de généalogie ?

Budget-logiciels-de-généalogie

Il est très intéressant de noter que 57 % des personnes interrogées n’ont rien dépensé pour leur logiciel. Ce qui peut être interprété de trois façons :

4.4. Le budget livres de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour acheter des livres pour votre généalogie (physiques ou numériques) ?

Budget-livres-de-généalogie

Ici aussi, le taux d’acheteurs de livres de généalogie est plutôt bas. Les personnes qui n’achètent pas de livres doivent certainement trouver toutes les informations jugées nécessaires sur le net, sur des sites ou des réseaux sociaux.

4.5. Le budget magazines de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour acheter des magazines de généalogie (abonnements ou achats ponctuels) ?

Budget-magazines-de-généalogie

Pour ce qui est des magazines, le taux d’acheteurs est également plutôt bas. Ici aussi, les éditeurs de magazines doivent subir la concurrence du net – les sites généralistes, les blogs et les réseaux sociaux.

4.6. Le budget associations de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé en lien avec une/des association(s) de généalogie ? (Comptez les frais d’adhésion, les activités et l’accès à des relevés)

Budget-associations-de-généalogie

Le budget consacré aux activités associatives est également bas… même si je m’attendais à pire. Pour ceux et celles qui choisissent de faire partie d’une association, les sommes engagées sont vraiment raisonnables.

4.7 Le budget salons de généalogie

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour participer à des salons de généalogie (Comptez le prix d’entrée, les frais de déplacement et d’hébergement) ?

Budget-salons-de-généalogie

Là, c’est une véritable surprise pour moi : 84 % des généalogistes interrogés ne se sont pas déplacés aux moins une fois dans l’un des innombrables salons de généalogie.
Vraiment, je conseille à tous de franchir le pas… vous y trouverez conseils, expertises, rencontres et démonstrations. À pratiquer régulièrement.

Pour cela, je vous signale le site Geneagenda qui présente tous les évènements généalogiques nationaux ou locaux.

4.8. Le budget impressions d’arbres et de livres de famille

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour acheter des impressions d’arbres généalogiques ou de livres de familles ?

Budget-impressions-généalogiques

Très clairement, acheter des services d’impression d’arbres généalogiques ou de livres familiaux n’est pas encore très populaire. Mais il me semble que ce poste va évoluer grâce au dynamisme et à la variété des services proposés.

4.9. Le budget formation en présentiel

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour participer physiquement à des formations ou coaching (Comptez le prix de la formation, les frais de déplacement et d’hébergement) ?

Budget-formation-présentiel

Très peu de personnes participent à des formations liées à la généalogie. Est-ce que l’investissement est trop important ? Est-ce une question de temps ? Est-ce une question d’intérêt en regard de ce que l’on trouve sur le net ? C’est en tout cas un autre secteur à surveiller.

4.10. Le budget généalogiste professionnel(le)

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour faire appel aux services d’un(e) généalogiste professionnel(le) ?

Seulement quelques personnes interrogées ont confié des recherches à des généalogistes professionnels. Là aussi les questions et interprétations sont nombreuses.

4.11. Le budget formation à distance (en ligne)

Question du sondage :
Au cours des 12 mois passés, combien avez vous dépensé pour participer à des formations ou du coaching à distance (=en ligne) ?

Budget-formation-distance

Enfin, la formation à distance / en ligne n’est également pas un poste très populaire. Je crois que que c’est un service relativement nouveau qui mérite d’être surveillé.



En conclusion

Notre tour d’horizon se termine ici.

Les deux principaux résultats à retenir, à mon sens, sont que la généalogie gratuite concerne 6 % des généalogistes et que le panier moyen se situe autour de 340 Euros.

Le poids de chaque catégorie de dépense est également un excellent indicateur des pratiques réelles des généalogistes en 2019.

Bien entendu, de nouvelles éditions de ce sondage seront réalisées au fils du temps pour élargir la population de répondants, consolider les résultats et comprendre les évolutions.

Commentez

Qu’en pensez-vous ?

  • quel est votre sentiment par rapport à ces résultats ?
  • avez-vous des éclairages à faire sur certains points ?
  • quels sont les postes de dépenses qui vont varier pendant les prochaines années ?

Partagez votre expérience et votre opinion dans la partie commentaires.

Publiez un commentaire

6 commentaires

  • Bonjour Monsieur,

    Merci pour votre article, et votre site en général.

    Juste une remarque, à propos des salons : vous concluez que 84% des généalogistes ne fréquentent pas les salons, parce qu’ils n’ont rien dépensés pour ce poste. Cependant on peut parfois venir sans frais de déplacement, et ne rien dépenser sur place : je pense au salon de la mairie du XV° à Paris ; en étant parisienne, je ne compte pas les frais de transport, puisque j’ai un abonnement mensuel, et sur place je n’ai rien dépensé…

    Après, je sais que je suis dans la tranche basse, et je sais que c’est mon point à améliorer pour l’an prochain, en particulier au niveau associatif…

    • Bonjour Cécile,
      Oui, vous avez parfaitement raison : Il est possible de se déplacer sur un salon sans dépenser. 😉
      Je dois être moins catégorique sur ce point. 😉
      Bonne journée,
      Laurent

  • Je suis clairement dans la fourchette très haute 🙁 et j’ai répondu sur mes dépenses estimées de 2018, pas celles de 2019, où je vais assister à 3 conférences internationales payantes. L’année prochaine, je vais exploser vos statistiques 🙂
    Trêve de plaisanterie, je ne sais pas comment réagir à ces résultats, sauf pour constater avec tristesse combien – alors qu’on dit que la généalogie est un des loisirs préférés des Français – elle est encore considérée comme un loisir qui devrait ne rien coûter. Dès qu’on compare avec d’autres pays, on se rend compte de la chance énorme que l’on a d’avoir des archives gratuites et en ligne, et malgré tout, ni livres, ni associations, ni formations ? Etonnant, et triste en fait

    • Merci pour ce commentaire, Brigitte.
      Effectivement, cela laisse songeur. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet, en effet…
      C’est peut être une idée de billet de blog 😉
      /Laurent

Suivez-nous sur Feedly