Outils & Méthodes

Comment choisir un généalogiste professionnel familial ?

Comment choisir un généalogiste professionnel familial
Écrit par Laurent Monpouet

Trouver et choisir un généalogiste familial n'est pas choses aisée tant il y a de diversité dans les profils et dans les prestations proposées. Quels sont les critères pour bien choisir un généalogiste professionnel familial ? Comment le contacter ? Que lui demander ? Quels sont les tarifs ?

Avant propos

Je reçois régulièrement des questions de la part des lecteurs de ce site. Au delà des demandes habituelles sur des blocages, des archives, des logiciels, des sites ou des méthodes, un sujet revient assez souvent : Comment trouver et surtout comment choisir un généalogiste professionnel ?

À vrai dire, je suis toujours embarrassé par cette question. Pour être honnête, j’ai un sentiment assez confus sur le métier de généalogiste professionnel. Je suis incapable de donner un avis car il existe beaucoup de critères et de situations différentes.

Pour remédier à ce flou personnel, j’ai décidé de décomposer cette question en plusieurs points pour essayer d’y poser des réponses documentées et factuelles.
Ce sont ces réponses que je partage avec vous dans le texte qui suit.

Pour m’aider à bien comprendre le sujet, j’ai fait appel à 5 généalogistes professionnels familiaux de ma connaissance.
À eux cinq, ils cumulent 76 ans de pratique professionnelle du métier… Autant dire qu'on peut prendre en compte leur expérience.

Quatre femmes et un homme qui ont partagé leurs expériences, leurs pratiques et leurs ressentis sur le métier de généalogiste professionnel familial.

Ce sont, par ordre alphabétique :

Je tiens à les remercier chaleureusement pour le temps qu'ils m'ont généreusement accordé et pour la qualité de leurs avis et arguments.

Généalogiste successoral ou Généalogiste familial

Premièrement, vous devez savoir qu’il existe deux sortes de généalogistes professionnels :

  • Les généalogistes successoraux
  • Les généalogistes familiaux

Ils sont souvent confondus, dans l’esprit du grand public, mais leurs missions sont bien distinctes.

Les généalogistes successoraux

Un généalogiste successoral travaille, par ses recherches généalogiques, à résoudre des questions de succession. Il s’agit en général d’identifier et de localiser les héritiers d’un défunt.

Les généalogistes successoraux recherchent donc des personnes vivantes. Par conséquent, ils doivent recevoir une autorisation de consulter les archives récentes.

Le généalogiste successoral est mandaté par une autorité de l’état, le plus souvent un notaire. Les généalogistes successoraux sont rémunérés par les héritiers, sous la forme d’un pourcentage de leur part de la succession.

Les généalogistes familiaux

Les généalogistes familiaux font eux un travail de recherche et d’historien en vue de décrire l’histoire d’une famille, d’un lieux, d’une personne, etc.

Le généalogiste familial est donc plus dans une logique de généalogie ascendante et peut effectuer des recherches pour des périodes très anciennes, en fonction des archives disponibles.

Le généalogiste familial est en général missionné par des personnes privées et son travail est donc réglé par un contrat commercial entre les deux parties.

Comme l'indique le titre de cet article, nous ne parlerons par la suite que du généalogiste familial professionnel.
C’est en effet à un généalogiste familial que nous allons confier nos recherches.

Pourquoi faire appel à un généalogiste professionnel familial ?

Quand et surtout pourquoi faire appel à un ou une généalogiste professionnel(le) ? Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question. Nous sommes tous différents, nos compétences généalogiques, nos situations personnelles et nos généalogies propres sont spécifiques. Notre volonté de nous faire aider et les moyens que nous voulons utiliser pour cela sont aussi personnels.


Quels que soient votre niveau généalogique et l’avancement de vos recherches, il y a une multitude de raisons de demander de l’aide à un ou une généalogiste professionnel(le).
Ce sont par exemple…

  • Une recherche généalogique complète, l’étude d’une branche ascendante ou descendante.
  • Une transcription d’actes si vous avez des difficultés avec la lecture d’actes anciens, de langues différentes.
  • Une recherche dans un pays étranger.
  • Une aide au déblocage (apport de sources et de méthodologie).
  • Une recherche foncière (l’histoire d’une maison, retrouver des origines de droits d’usage).
  • Une recherche militaire (parcours militaire d’un ancêtre).
  • Une recherche d’origine d’un enfant abandonné,
  • Des recherches de collatéraux et leur descendance pour organiser une cousinade.
  • Des recherches dans l’espoir de confirmer ou infirmer un « secret de famille »,
  • Approfondir la vie d’un ancêtre par des recherches d’archives les plus complètes et diverses.
  • Demande de récolte d’actes dans des centres d’archives éloignés.
  • Formation / aide à la recherche.


À la lecture de cette liste non exhaustive, nous comprenons aisément qu'il y a mille et une raison de faire appel à un(e) généalogiste professionnel(le).

Il peut s’agir d’une mission ponctuelle de quelques heures jusqu’à une étude complète de plusieurs mois…

Personnellement, depuis le début de mes recherches familiales, j’ai fait appel 3 fois à des généalogistes professionnels.
Pour ces 3 cas, il s’agissait de se rendre dans des centres d'archives et d’y faire des recherches dans des fonds spécifiques qui n’étaient pas en ligne.

J’habitais trop loin des lieux de recherche pour envisager de m'y déplacer. De plus, l’expertise des généalogistes professionnel(le)s sélectionné(e)s m’a apporté une qualité et une exhaustivité de recherche que je n'aurais jamais atteint moi même.


Pour ces trois missions, je me considère comme un client très satisfait.

État des lieux sur le métier de généalogiste familial

Avant d’aborder le choix d’un ou d’une généalogiste professionnel(le), il me parait utile de détailler le métier, de décrire les personnes qui le pratiquent et de parler des conditions de travail, etc.
En connaissant toutes ces considérations, vous aurez plus matière pour bien choisir votre généalogiste professionnel et la ou les missions que vous allez lui confier.

Le profil des généalogistes professionnels

Premièrement, décrivons le profil des généalogistes professionnels familiaux:

Pour simplifier, nous pouvons établir 3 groupes :

  • Les généalogistes qui ont suivi un cursus universitaire (Archivistique, droit, histoire, géographie, sociologie, anthropologie des familles, etc.) et qui apportent ces compétences dans leur prestations de recherche généalogique.
  • Les généalogistes qui ont suivi une ou plusieurs formations diplômantes de généalogie. Le but étant d’obtenir un niveau d’expertise pour s’installer et proposer ses services. Il s’agit assez souvent de reconversion professionnelle.
  • Les généalogistes qui proposent des services de recherche généalogique comme activité complémentaire. Ce sont le plus souvent des généalogistes amateurs confirmés et passionnés qui testent cette activité dans le but, peut-être, de s’installer à temps plein. Certain sautent le pas et s’en sortent très bien.

Cette différence de profil provoque une assez grande confusion pour nous, clients potentiels.
Les frontières entre ces catégories sont bien évidement poreuses et si l’on peut penser que la qualité des prestations dépend du niveau de formation, on doit mettre dans la balance l’expérience et la spécialisation…

Quelle formation ou certification pour devenir généalogiste professionnel ?

Nous avons abordé ce sujet dans le paragraphe précédent. Mettons tout de suite les pieds dans le plat :

Il n’existe pas de réglementation, en France, qui fixe un quelconque niveau minimum de formation pour vendre ses services de généalogiste professionnel familial.

Ceci a des conséquences visibles : Le spectre des prestations va de l’étude méticuleuse, appuyée par de complètes recherches en centres d’archives, à de simples arbres généalogiques construits, sur internet, seulement en interrogeant Geneanet et Filae.

Si la liberté d’entreprendre est une excellente chose en soit… dans le même temps, le manque de réglementation du métier entraîne de vraies questions en termes de protection du consommateur.
Fermons cette parenthèse qui grattouille et passons au sujet de la formation des généalogistes professionnels familiaux.

Oui, il existe des formations à la généalogie qui regroupent les différents domaines que comporte la discipline.

  • À ma connaissance, deux universités proposent ce type de formation : L’université du Mans et l’université de Nîmes. Ces deux universités forment des étudiant(e)s en présentiel ou à distance et délivrent des DU (Diplômes universitaires) de Généalogie. Depuis peu, un DU Installation du généalogiste professionnel est proposé par l’université de Nîmes pour former les futurs généalogistes à gérer leur entreprise (Étude de marché, gestion, fiscalité, marketing, droit, etc.)
  • D’autre part, plusieurs instituts privés forment aussi les généalogistes et plus particulièrement les généalogistes professionnels avec, en fonction des besoins, des modules consacrés à la gestion d’une étude généalogique. On peut citer CLG Formation et EAG.

Autre point important soulevé par les 5 généalogistes professionnels que j’ai interrogés : La formation continue.
Le niveau général des généalogistes amateurs augmente d’année en année. Pour les généalogistes professionnels, il est devenu essentiel de se former continuellement pour garder un coup d’avance, par la pratique de nouveaux champs de recherche, de nouveaux fonds d’archives… mais aussi par des formations complémentaires pour élargir ses compétences.

Les organisations nationales de généalogie professionnelle : fédérations, syndicats…

À l’échelle nationale, il existe des organisations de généalogistes professionnelles. Les plus importantes sont le lieux de rendez-vous des généalogistes successoraux.

Les 5 généalogistes familiaux qui m’ont aidé à préparer cet article m’ont confirmé que seulement un petit pourcentage des généalogistes familiaux professionnels sont membres d’une de ces organisations.


Dans les faits, ces organisations, syndicats ou fédérations sont avant tout des lieux de rencontre, échange et support entre généalogistes professionnels.
Une carte d’adhérent (carte de généalogiste professionnel) est souvent attribué aux membres. Mais, aucune certification ne peut être officiellement attribué à un généalogiste familial professionnel par ces organisations.

Pourtant, on peut penser que des groupes comme l’Upro-G apportent un support légal et fonctionnel ainsi qu’un soutien méthodologique à leurs membres, ce qui doit apporter un meilleur niveau de résultat au travail que nous allons confier.

Les généalogistes professionnels et l’Obligation de moyens

C’est certainement la notion la plus importante à comprendre quand on fait appel à un(e) généalogiste professionnel(le) :

Un généalogiste professionnel ne s’engage pas sur une obligation de résultat mais exclusivement sur une obligation de moyens.

Cela se comprends aisément : Dans les faits, nous savons tous qu’il est impossible en généalogie de garantir que nous allons trouver une information ou un ancêtre.
Sans surprise, un professionnel se trouve confronté à la même réalité.

Alors, l’obligation de moyens intervient : Le généalogiste professionnel s’engage, selon la définition légale, "à fournir tous les efforts nécessaires pour essayer d’atteindre l’objectif fixé".

Choisir un généalogiste - justice


Mais que sont ces “efforts nécessaires” ?
C'est une bonne question et je vous remercie de l'avoir posée ! Sérieusement, il n'y a pas de réponse satisfaisante. C'est à vous, au cas par cas, d'estimer le contenu de la prestation pour prévoir la qualité du résultat en fonction du budget demandé.

Ainsi, la description des prestations proposées qui doivent accompagner un devis comportent des signaux importants sur le champ de recherche, les déplacements éventuels, les fonds étudiés...

Par exemple, un généalogiste qui n'utilisera que les ressources disponibles sur internet vous coûtera certainement moins cher, mais son travail sera évidemment bien moins complet qu'un autre généalogiste qui se déplacera dans les centres d'archives adéquates.


La notion d'obligation de résultats est à mon sens assez claire : Le ou la généalogiste se devra de faire son possible pour remplir la mission demandée.

Mais comprenons nous bien : Chaque généalogiste, en fonction de ses compétences, de son expérience, de sa localisation, de ses spécialités, de son réseau et de ses méthodes de travail, du temps que vous lui avez confié, fera preuve de son obligation de moyen... mais vous rendra un résultat différent d'un autre généalogiste.

C'est d'une logique absolue. Il faut simplement en être conscient quand on fait appel à un(e) généalogiste professionnel(le).

Comment trouver un généalogiste professionnel familial ?

Trouver un(e) généalogiste professionnel(le) est dans l'ensemble assez simple. Ils doivent, puisque c'est le nerf de la guerre, trouver des clients potentiels et donc se rendre visibles aux yeux et aux oreilles du public.

Voici donc quelques pistes pour trouver un généalogiste professionnel familial :

  • Le bouche à oreille,
  • les annuaires spécialisés,
  • les annonces dans les magazines de généalogie,
  • les annonces sur les sites de généalogie,
  • les sites internet  des généalogistes,
  • les blogs tenus par ces généalogistes,
  • les articles invités publiés sur d'autres blogs,
  • les articles dans des revues,
  • les forums ou groupes en ligne de généalogie,
  • les salons de généalogie (en présentiel ou virtuels),
  • les réseaux sociaux,
  • les moteurs de recherche.

Personnellement, je passe par mon réseau ou par la présence sur internet (blogs, groupes, réseaux sociaux...). Ensuite, si cela ne fonctionne pas, une recherche internet sur la localisation souhaitée me donne normalement satisfaction.

Choisir un généalogiste - Recherche


Par exemple, je cherche "généalogiste professionnel Doubs" si je souhaite un service localisé sur Besançon et sa région immédiate.

À ce propos, petit moment d'autopromotion :

La notoriété et le développement d'activités sur internet sont au cœur de mes prestations de consultant.

Si vous êtes un professionnel de la généalogie et que vous pensez que votre présence sur internet n'est pas assez forte, je peux vous proposer de me contacter sur LinkedIn.

Les critères pour bien choisir un généalogiste professionnel familial

Maintenant que nous avons une bonne vue d'ensemble de la profession, de son fonctionnement et des prestations possibles, voyons ensemble les critères auxquels il faut réfléchir pour recruter un(e) généalogiste professionnel(le) familial(le).

Localisation et spécialité du généalogiste (Pays/Région, métier, religion…)

La localisation du généalogiste professionnel

En fonction de la mission de recherche et du territoire à couvrir, la localisation est un des premiers critères que je prends en compte.

En effet, je souhaite faire appel à des généalogistes qui se trouvent au plus prêt des sources à consulter. 

  • Pour minimiser les coûts/heures de transport du généalogiste... qui seront répercutés sur la facture.
  • Pour travailler avec un généalogiste qui a l'expérience du centre d'archive ciblé et des particularités historiques et géographiques locales, pour assurer une recherche bien orientée et une utilisation efficace des fonds disponibles.
Choisir un généalogiste - Localisation

Bien entendu, si la recherche souhaitée se déroule sur un territoire plus vaste, ce critère perd de l'importance.

Il se peut aussi que le généalogiste, trop éloigné des sources, fasse appel à un collègue sur place pour l'aider dans sa mission... à vous de vous en assurer.

D'autre part, si cela vous semble important, vous pouvez aussi choisir un généalogiste professionnel proche de chez vous pour privilégier le contact et l’échange en direct.

Les spécialités du généalogiste

Là aussi c'est un critère primordial si la mission que vous souhaitez confier comporte une spécificité. Au delà de l'aspect localisation vu plus haut, les généalogistes professionnels ont souvent des spécialités qui peuvent faire pencher la balance dans votre choix.

Voici quelques exemples de ces spécialités :

  • les métiers à fort déplacement (ex: voituriers, marins, marchands...)
  • les situations historiques (ex: les optants d'Alsace et de Moselle)
  • les recherches militaires (ex: carrières militaires, guerres...)
  • la généalogie juive ou protestante
  • l'immigration (ancêtres étrangers) ou l'émigration
  • les colonies
  • les enfants abandonnés, naturels...
  • la généalogie médicale
  • la généalogie génétique
  • le patrimoine d'un ancêtre
  • l'histoire d'une maison
Choisir un généalogiste - Marchand ambulant

Marchand ambulant

Faire appel à un(e) spécialiste me semble important car c'est un signal fort d'efficacité (nombre d'heures) et de qualité des résultats obtenus.

Image et recommandations

L'image du généalogiste professionnel

Très concrètement, l'image du généalogiste est l'ensemble des signaux visibles concernant cette personne et sa pratique professionnelle.
Même si l'habit ne fait pas le moine, il faut que vous ayez confiance et l'image est, heureusement ou malheureusement, un critère important.

Quels sont les signaux :

  • Le site internet du généalogiste professionnel est sa vitrine. Vous devez donc y trouver toutes les informations nécessaires pour vous faire une opinion (coordonnées, prestations, formations, prix...). Ce site doit vous sembler clair et complet. Le but, ici, est d'être en confiance.
  • La communication du généalogiste est constitué de ses articles de blog ou papier, de ses commentaires sur internet, de ses interventions dans des forums, salons, conférences publiques. C'est un signal fort qui montre les capacités de synthétisation et de présentation qui donnent une idée de la qualité des documents fournis à la fin des recherches confiées.
  • La réputation est aussi à prendre en compte. N'hésitez pas à "Googler" sur le nom du généalogiste ou sur le nom de son entreprise pour vous faire une image de la perception des clients passés. Attention, toutefois, à relativiser les avis publiés sur internet : notre monde actuel laisse la "voix" libre aux trolls et aux fake news... Personnellement, je préfère me construire mon propre avis.
Choisir un généalogiste - Image

Les recommandations

Faisons simple et court : Comme l'indique une des cinq généalogistes que j'ai interrogé pour cet article, si un généalogiste professionnel vous est recommandé par une connaissance... foncez !

Sans conteste, le bouche à oreilles, entre personnes qui se connaissent est le meilleur signal pour faire ses choix.

Formation, diplôme, appartenance à une organisation, années d'exercice

Très clairement, pour en avoir parlé plus haut, je pense que ces point sont importants à prendre en compte, au moins pour s'informer et comprendre à qui l'on confie ses recherches.

  • Une formation diplômante de généalogie donne un certain niveau de connaissance et de méthodologie. C'est un plus incontestable pour ce lancer dans le métier de généalogiste professionnel. C'est un élément important, pour vous client potentiel.
  • La formation continue ou complémentaire apporte au généalogiste professionnel des compléments utiles à son métier et de nouvelles spécialités.
  • L'appartenance à une organisation peut certainement être vue comme une sorte de garantie, aussi bien de qualité que de réseau et de support pour le généalogiste professionnel.

Je veux voir, en tant que client, ces 3 éléments abordés sur les sites des généalogistes professionnels.

Choisir un généalogiste - Formation

Mais, car forcément rien n'est blanc ou noir, je ne vois personnellement ces 3 points que comme des signaux supplémentaires et non pas comme des couperets.

Je m'explique :

Mon expérience aussi bien personnelle que professionnelle m'a montré maintes fois que les diplômes et les formations sont importants, certes, mais que la réalité quotidienne, la personnalité et l'expérience apportent de grandes nuances à ce constat.
Je pense personnellement que toute formation est utile et que nous devons tous nous former et encourager l'instruction et la formation sous toutes ces formes et à tous les ages.
Pourtant, de nos jours, grâce à la multiplication de canaux d'apprentissage, il est possible de se former sans passer par des cursus diplômants ou institutionnels.
De plus, comme dans tous les métiers, le professionnalisme, le sérieux, le sens du client, l'envie... ne s’apprennent pas à l’école, mais sont des valeurs qui grandissent au contact de la pratique et du terrain.

Donc, en complément de l'aspect formation, j'aime beaucoup regarder le parcours du professionnel et les années de pratique.
Après tout, si un professionnel exerce depuis plusieurs années, c'est qu'il fait bien son travail, non 😉
Et attention, un(e) généalogiste récemment installé(e) peut aussi très bien faire son travail... 

Prudence, donc.

Contact et devis (prix et description des prestations)

Quand le contact est établi et que nous avons décrit le contenu de la mission souhaitée, le généalogiste professionnel se doit de rédiger et de nous présenter un devis.
À noter qu'aucun travail ne ne commencer avant l'acceptation de ce devis.

Quand vous recevez ce devis, vous devez y lire tous ce qui explique la relation commerciale entre vous et le généalogiste professionnel.

L'obligation de moyens dicte d'y lire l'objectif de la mission, une description détaillée de la durée, des déplacements éventuels, des fonds d'archives étudiés ainsi que la forme que prendra la livraison du travail effectué et des documents trouvés. Sans oublier le prix détaillé, c'est évident.

Choisir un généalogiste - Contrat


Il me semble que la lecture de ce devis doit aussi vous donner confiance. Un devis clair, complet et détaillé est signe de professionnalisme et augure d'un bon travail.

Votre acceptation de ce devis est le point de départ de la mission du généalogiste professionnel de votre choix.

Transmission des résultats de la prestation

Pour moi, la transmission des résultats est un sujet très important et je pense que cela doit obligatoirement faire partie des premiers échanges et être ensuite clairement décrit sur le devis. 

En effet, quoi de plus frustrant et décevant que de recevoir un travail qui ne correspond pas, dans la forme, à ce que vous aviez imaginé ?
Cela peut même gommer, dans notre ressenti, la qualité des recherches effectuées.


Alors, soyez clair sur ce que vous souhaitez: 

Vous pouvez vouloir une simple livraison de documents par courrier, de documents numérisés envoyés par courriel ou clé USB, d'un classeur complet, d'une biographie personnelle ou familiale, avec photographies et actes, prête à l'impression.
Vous pouvez aussi demander que le fruit des recherches soit envoyé, comme cadeau, à une personne proche... tout est possible.


Choisir un généalogiste - Livrable


Soyez simplement conscient qu'un dossier rédigé, mis en page, imprimé et relié, demande des heures de travail et que ces heures seront répercutées sur votre devis.
À vous donc de choisir le juste milieu.

Le prix de la prestation

Nous arrivons ici à un sujet essentiel : le prix.
Est-ce un critère de choix , je vous laisse seul(e) juge...

Je crois, à la lecture de tous les critères précédents, que nous avons une bonne idée des missions que nous pouvons confier à un généalogiste professionnel et de la façon dont il(elle) va construire ses prix.

On peut résumé en listant les tâches qu'un généalogiste doit remplir pour votre mission :

  • prendre contact / échanger pour définir la prestation (temps)
  • établir un devis / contrat (temps)
  • se déplacer (temps + coûts de déplacement / hébergement si besoin)
  • effectuer les recherches (temps + éventuels coûts d’accès)
  • rédiger et transmettre les résultats (temps + matériel + coûts de livraison)

Actions auxquelles il faut ajouter les taxes et bien entendu les charges inhérentes à l’activité d'une entreprise.

Choisir un généalogiste - Porte monnaie


Je ne suis pas en mesure de donner des comparaisons de prix entre généalogistes professionnels. Je n'ai pas assez d'informations pour cela et je ne pense pas non plus que cela soit adéquat. À vous, en fonction de la mission que vous voulez confier, de vous faire votre propre opinion.

Mon message sur ce sujet est simple :
Plus vous allez comprendre le détail du devis que vous lisez, plus la justification du prix sera claire. Ensuite, à vous de décider si c'est acceptable pour votre porte monnaie.

Conclusion

Vous avez maintenant tous les outils pour faire appel aux services d'un(e) généalogiste professionnel(le).

Pour résumer, deux points qui me semblent les plus important pour profiter pleinement de votre prestation :

  1. prenez soin à la définition de ce que vous allez demander au généalogiste (contenu et limites des recherches, résultat livrable)
  2. travaillez avec un généalogiste qui vous inspire confiance


Je tiens à remercier encore une fois les 5 généalogistes professionnels Stéphane CossonÉlise LenobleChristine LesceneChristiane Menot et Catherine Pellen pour leur aide dans la rédaction de cet article.


N'hésitez pas à partager, dans la partie commentaires, vos avis, vos expériences et peut être vos autres critères pour choisir un généalogiste professionnel.

Voulez-vous suivre l'actualité des sites, archives, logiciels et blogs de généalogie ? Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Publiez un commentaire