Outils & Méthodes

Comment organiser votre voyage généalogique

Organiser votre voyage généalogique
Écrit par LaurentMonpouet

Vous pensez profiter de l’été pour visiter la région d’origine de vos ancêtres. Simple visite d’une journée ou véritable road-trip, pour réussir ce voyage généalogique, vous devez vous organiser :
Quel est le but de ce voyage ? Que préparer ? Quel endroit voulez-vous absolument voir ? Qui allez-vous contacter? Quel matériel emporter ?

Pour vous aider à planifier ce périple, je vous propose de partager ma propre organisation du voyage généalogique tel que je le pratique presque chaque été.



Organisez votre voyage généalogique :

Définissez vos objectifs

Avant toutes choses, fixez vous des objectifs :

Dans quels buts voulez-vous entreprendre ce voyage généalogique ?

  • Vous imprégner de l’atmosphère/l’environnement des lieux de vie de vos ancêtres pour mieux comprendre leur vie
  • Visiter des cousins généalogiques et récolter de nouvelles informations
  • Retrouver les maisons où vos ancêtres vivaient pour prendre des photos et illustrer votre histoire familiale
  • Chercher des actes non disponibles sur le net pour compléter des événements récents
  • Parcourir un cimetière à la recherche de noms de votre famille pour découvrir de nouvelles pistes
  • Visiter des musées ou rencontrer des historiens locaux pour approfondir vos connaissances sur l’histoire et les spécificités de la région
Comment-organiser-votre-voyage-généalogique-Objectifs-généalogiques

À partir de ces différentes possibilités, choisissez vos priorités.

Ensuite, en fonction du temps dont vous disposerez, établissez la liste de vos buts (étapes) et classez le tout du plus important vers le plus optionnel.

Les outils :

Une simple feuille de papier et un crayon suffisent. Un cahier spécifique est un plus. Si vous êtes “digital”, une App de prise de note fera l’affaire.

Personnellement, j’ai tendance à varier les plaisirs :
Les visites de mairies ou d’archives départementales sont toujours au programme pour rechercher des actes récents ou des documents qui ne sont pas disponibles sur Internet.
Ensuite, j’ai tendance à privilégier les visites des petites communes où ont vécu mes ancêtres : Visite des cimetières, photographies des vielles battisses, etc
Enfin, j’aime beaucoup chiner les bouquinistes à la recherche d’un livre lié à l’histoire locale.

Établissez un calendrier

En fonction de la liste que vous venez de créer, il vous faut maintenant planifier votre temps suivant deux possibilités :

  • Soit vous bloquez un ou plusieurs jours exclusivement consacrés à ce périple généalogique.
  • Soit vous tenez compte d’activités familiales et donc trouvez des tranches horaires pour vos recherches.
Comment-organiser-votre-voyage-généalogique-Calendrier

Dans les deux cas, vous devez estimer le temps nécessaire pour chaque tâche / étape / visite.

Ensuite, essayez de placer le tout dans le temps dont vous disposez.

Quatre astuces :

  • Soyez “large” dans vos prévisions… Il s’agit de vacances généalogiques avant tout : pas de calendrier surchargé ni de stress.
  • Ne sous estimez pas les temps de déplacements entre deux endroits.
  • Vérifiez les horaires d’ouverture des musées, mairies, centres d’archives que vous allez visiter.
  • Prenez contact avec les personnes que vous allez rencontrer pour fixer les rendez vous.

Les outils :

Si vous êtes papier / crayon, faites votre plan sur une feuille ou dans un cahier. Vous pouvez aussi utiliser votre calendrier virtuel (exemple Google). Si vous n’êtes pas fixé au niveau des tranches horaires, faites des listes de tâches regroupées par lieux ou par type d’activité.

Pour ma part, je préfère prévoir des tranches de 3-4 heures, souvent le matin, que je répartie en fonction des activités familiales. Ainsi, je profite des grasses matinées de mes proches. De plus, la lumière douce du matin est idéale pour les photos.
Je ne note rien dans mon calendrier Google, mais je rédige des listes de tâches classées par lieux dans Evernote.

Voyage Genealogique Liste Actes
Exemple d’une liste d’actes à photographier, exportée depuis mon logiciel de généalogie. Mes listes sont stockées sur Evernote.

Créer une carte

Vous allez vous déplacer pendant ce périple. Pour minimiser les temps de déplacements et donc maximiser le temps consacré à la généalogie, il faut éviter de se perdre entre deux lieux.
Il est donc indispensable d’identifier tous les lieux sur une carte.

Les outils :

Là encore, la bonne vielle carte IGN fait l’affaire… favorisez les cartes de randonnées si vous souhaitez marcher d’un hameau à un autre en empruntant les mêmes chemins que vos ancêtres. Vous pouvez également enregistrer les destinations dans votre GPS si vous êtes en voiture ou en vélo. Enfin, pensez que votre smartphone possède forcément une App de carte et une fonction GPS, c’est une solution simple et légère.

Comme je veux visiter et photographier un maximum de maisons de bourg, fermes, hameaux, villages, églises identifiés par les actes concernant mes ancêtres, je réalise une carte personnelle sur GoogleMaps. Comme GoogleMaps est installé sur mon smartphone, chaque endroit est donc accessible grâce à la fonction GPS.
Sur place, je n’ai plus qu’à me laisser guider.

Voyage Genealogique Carte
Exemple de carte des lieux à visiter / photographier sur GoogleMaps. En rouge, les mairies, en vert les hameaux où ont vécu mes ancêtres.

Maintenant que nous avons répondu aux questions
“Quoi ?” (= vos objectifs),
“Quand ?” (= votre calendrier) et
“Où ?” (=votre carte)…
passons à la question “Comment ?”

Quel matériel utiliser pour votre voyage généalogique ?

Emportez votre arbre généalogique avec vous

À tout moment, pendant votre périple, vous pouvez avoir besoin de vérifier un élément de votre histoire familiale. Mais comment se déplacer avec toutes ses informations…

  • Si vous n’êtes qu’au début de vos recherches, vous pouvez peut être imprimer les fiches de vos ancêtres. Si vous avez dépassé le cap des 50 personnes, je ne vais pas vous conseiller d’imprimer votre généalogie fiche par fiche et de vous promener avec votre (vos) classeur(s).
  • Si votre logiciel est installé sur un ordinateur portable, c’est un peu encombrant… mais cela fonctionne très bien.
  • La solution la plus légère est certainement d’utiliser votre smartphone avec une App Arbre généalogique couplée à votre logiciel / site préféré.

Pour ma part, j’utilise l’App Geneanet sur mon smartphone. À tout moment, je dispose de toutes les informations sur tous mes ancêtres.
Geneanet à annoncé la fin de son App. Je vais passer très rapidement à une autre App… très probablement celle de Ancestry.

Voyage Genealogique AppArbres
Mon arbre généalogique sur l’App Geneanet.

Prenez des notes généalogiques

Évidement, vous allez prendre des notes pendant votre voyage généalogique. Vous devez donc penser à emporter un outils pour cela.
Il faut absolument que cela soit pratique, rapide et surtout exploitable de retour chez vous.

  • Comme toujours, les partisans du papier / crayons emporterons un cahier pour prendre des notes. Ils ont bien raison, cela fonctionne parfaitement.
  • D’autres préférons utiliser leur ordinateur portable et un logiciel de saisie type Microsoft Word ou de prise de note type OneNote ou Evernote.
  • Enfin, les plus mobiles utiliseront leur smartphone et une App de prise de note.

Je navigue entre deux solutions : Si je peux m’installer et que j’ai le temps, je préfère utiliser mon ordinateur portable. Sinon, mon smartphone fait l’affaire. Dans les deux cas, j’utilise Evernote.

Voyage Genealogique Notes
Mes notes généalogiques sur Evernote.

Prenez des photographies et numérisez

L’image est devenu indispensable pour documenter l’histoire de sa famille et de ses ancêtres. Au cours d’un voyage généalogique, vous allez certainement devoir prendre des photos et numériser des documents. Impossible d’emporter votre scanner de bureau, il va falloir se tourner vers une solution plus légère.

  • L’appareil photo est une valeur sûre qui répondra aux deux fonctions.
  • La deuxième solution, vous me voyez venir, est l’utilisation d’un smartphone. Pour peu qu’il soit assez récent, les capacités photographiques sont bien suffisantes.

Sur ce sujet aussi, je navigue entre deux outils : Mon appareil photo est mon premier choix pour des photos de lieux et de bâtiments. Mais, de plus en plus, j’utilise mon smartphone, car il est toujours dans ma poche. D’autre part, j’ai pris l’habitude de noter des informations (dates, lieux, commentaires) pour toutes les photos et scans généalogiques. Pour cela je passe encore une fois par l’App Evernote.

Voyage Genealogique Scan
Numérisation d’un document avec Evernote.

D’ailleurs, si vous souhaitez découvrir Evernote, voici un lien qui vous permettra de tester ce service.

À votre tour

Voilà, vous savez tout de mon organisation pour mes voyages généalogiques.

Cette organisation, toute personnelle, m’apporte un certain confort au niveau du partage bien difficile entre les activités familiales et la généalogie.
De plus, s’organiser rend plus efficace, maximise les tâches que je peux effectuer dans le petites plages que je consacre à la généalogie et diminue les risques d’oubli.

Maintenant, je ne vais certainement pas vous dire de copier / coller mon organisation… mais de vous en servir pour créer la votre. À vous de jouer !



Commentez

Et vous,

  • avez-vous déjà organisé un voyage généalogique ?
  • comment cela s’est-il déroulé ?
  • avez-vous prévu prochainement des visites / voyages généalogiques ?
  • comment avez vous planifié ce projet ?
  • quels outils utilisez-vous ?

Partagez votre expérience et votre opinion dans la partie commentaires.

Publiez un commentaire

12 commentaires

  • Voyage prévu en juillet… Merci ce sont des renseignements très importants pour l’organisation de ce voyage d’autant plus que j’y amène mes parents mais surtout ma maman puisqu’il s’agit de ses ancêtres… J’espère réussir ce périple et récolter pleins de renseignements

    • Bonjour Patricia et merci pour ce commentaire.
      Je vous souhaite un voyage réussi et surtout des moments touchants. J’aime particulièrement le sentiment assez spécial que de me trouver prêt des lieux de vie de mes ancêtres, de marcher sur les mêmes chemins…
      Racontez nous au retour de votre périple 😉
      Laurent

  • Bonjour,

    J’aimerais savoir comment vous avez obtenu les renseignements nécessaires à la rédaction de votre article et quelles sont les clefs méthodologiques afin de réussir au mieux l’organisation d’un voyage généalogique en France.
    Et aussi vous demander si vous connaissiez des agences de voyages spécialisées dans la préparation de ce genre de voyage plus particulièrement en Charente-Maritime ?

    Cordialement,

    Julie Delefosse.

    • Bonjour Julie,

      Cet article est construit à partir de mon expérience…
      Le résultat de 20 ans de recherches dans des régions éloignés de mes différents domiciles. De plus, comme je suis installé en Suède depuis 10 ans, ce type d’organisation est obligatoire quand je profite de mes congés en France pour faire quelques recherches.
      Je pense sincèrement que vous devez vous fixer des objectifs précis avant de construire votre organisation.

      Je ne connais pas d’agence spécialisées en Charente-Maritime.
      Peut être pouvez vous contacter l’association de généalogie locale : https://cgaunis.org/ pour obtenir des renseignements.

      N’hésitez pas si vous voulez plus de précisions sur la préparation ou sur la région de Charente-Maritime, j’ai vécu 10 ans à La Rochelle, je connais un peu 😉
      Cordialement,

    • Bonjour,
      Parfait, vous pouvez nous donner périodiquement des nouvelles de votre préparation 😉
      À bientôt,
      Laurent

  • Bonjour merci pour toutes ces infos, quant aux scans je pensais que c’ était Interdit aux Archives ! Aux AD 17 il n’ y a que l’appareil photo numérique qui est autorisé ! A savoir ! Cordialement Josy

    • Bonjour Josy,

      Oui, vous avez parfaitement raison de préciser ce point pour les prises de photos.
      Mais franchement, je ne vois pas bien la différence entre un appareil photo numérique et un smartphone (qui intègre un appareil photo numérique).

      En simple amateur, j’ai déjà fait des photos via mon smartphone dans 4 AD françaises différentes. Comme pour les appareils photo classique, j’ai désactivé le flash.
      Par exemple, voici ce que spécifie le règlement des AD du 41 : “Il est possible d’effectuer soi-même des prises de vue, sans flash, sous réserve d’une utilisation privée des clichés. Vous devrez remplir au préalable un formulaire d’autorisation photographique à demander au président de salle.”

      Ensuite, dans les mairies, je n’ai jamais eu le moindre problème, partout en France. Même pratique dans les services d’archives d’autres pays.
      Le mieux, comme toujours, est de demander poliment avant sa visite pour préparer le bon matériel.

      Cordialement,
      Laurent

  • Bonjour, et tout d’abord merci pour vos articles souvent très documentés.

    Pour ma part j’utilise l’application PhotoScan sur mon smartphone mais aussi sur mon iPad, particulièrement bien conçue pour photographier des photos anciennes ou des documents anciens. Cette appli supprime les reflets indésirables (on ne choisit pas toujours où l’on peut photographier en salle d’archives), permet de redresser les angles des photos écornées, etc… bref plutôt pratique pour scanner sans en avoir l’air. Bien sûr je retrouve les photos sur Photos sur l’ordinateur au retour, et je les exporte en haute résolution si nécessaire. Je l’utilise depuis quelques mois.

    En ce qui concerne la prise de notes en voyage j’utilise simplement Notes (Apple), une fiche par personne concernée en indiquant son numéro Sosa et qui permet d’insérer des photos ou des plans, des dessins à main levée, et j’ai toujours sur moi une version à jour de mon arbre généalogique sur l’appli Heredis. Mais cette appli me semble peu pratique pour la prise de notes, alors j’inscris tout sur Notes pour ne rien oublier, et au retour je copie / colle toutes ces infos sur le logiciel Heredis de mon ordinateur (resté à la maison).

    Néanmoins je reste à l’écoute de toute autre solution ! 🙂

    • Bonjour Marie-Ange,
      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience et d’outils.
      C’est toujours utile de connaître des usages différents pour élargir son champ de réflexion.
      J’ai la même sensation que vous sur la prise de notes… J’utilise Evernote car mon logiciel n’offre pas assez de possibilités à ce sujet.
      Cordialement,
      Laurent

  • Bonjour, pour scanner les actes en déplacements, j’utilise l’application sur mon téléphone portable qui s’appelle “CAMSCANNER”, application gratuite et documents en haute résolution qui sont partageables.

    • Bonjour Audrey
      Merci de nous signaler Camscanner. Je vais tester cette App 😉
      De mon coté, j’utilise la fonction scanner de Evernote car cela charge les images directement dans cette App ou j’ai l’habitude de travailler mes notes sur mes ancêtres.
      Cordialement,
      Laurent