Racines Voyages
Outils & Méthodes

10 types de généalogie

10 types de généalogie
Écrit par Laurent Monpouet

La généalogie est un terme générique qui englobe en réalité plusieurs spécialités, types de recherche et donc plusieurs objectifs.

En effet, nous entendons parler de généalogie familiale ou successorale, de généalogie ascendante, descendante, agnatique ou cognatique, de généalogie foncière, de psychogénéalogie ou même de généalogie par ADN. Ce sont bien différents types de généalogie que nous faisons presque sans le savoir tellement les frontières entre elles sont faciles à franchir.

Mais que signifient vraiment tous ces types de généalogie ? Et qu'est-ce qui fait leurs différences ?
C'est ce que nous voyons tout de suite.

Qu'est ce que la généalogie ?

La généalogie est une activité qui consiste à retrouver nos ancêtres puis à retracer leur histoire au moyen de documents anciens.

Les documents les plus utilisés sont les archives de l'état civil, ancien et nouveau régime, les archives militaires et les archives notariales. Mais les généalogistes expérimentés se tournent vers une multitude d'autres archives.

Généralement cette définition, grossière j'en conviens, suffit à résumer notre loisir préféré. Mais au fil des discussions ou des lectures, vous allez à coup sûr voir apparaître toute une panoplie de types de généalogie.

Certains sont assez faciles à comprendre mais d'autres méritent que l'on s'y attarde pour découvrir l'étendue des pratiques généalogiques et choisir celles qui vous conviennent.

Voici donc une liste des types de généalogie que l'on peut rencontrer au fil de nos lectures.

Quels sont les différents types de généalogie ?

La généalogie familiale

La généalogie familiale est sans conteste le type de généalogie le plus populaire. C'est en effet ce que nous pratiquons tous quand nous recherchons nos ancêtres.

La généalogie familiale à pour particularité de remonter dans le temps et de récolter des informations sur nos ancêtres, génération par génération.
Le terme familial indique aussi que le noyau familial est étudié pour donner du contexte à nos recherches et mieux comprendre la vie de nos ancêtres.

Mariage - Généalogie familiale

La généalogie familiale est pratiquée par nous, généalogistes amateurs, mais aussi par des généalogistes professionnels familiaux.

La généalogie successorale

La généalogie successorale est plus spécialisée et pratiquée par des généalogistes professionnels successoraux. Ces professionnels sont mandatés par les institutions pour retrouver les ayants droits d'une succession.

La généalogie successorale se distingue par le fait quelle se concentre sur des générations récentes. En effet, il faut remonter seulement de quelques générations puis retrouver tous les descendants vivant qui peuvent prétendre à la succession.

Les généalogistes successoraux travaillent à partir de dispenses pour accéder aux archives les plus récentes, ce qui n'est pas permis pour les généalogistes familiaux.

Pour en savoir plus sur la généalogie successorale, regardez cette vidéo :

La généalogie ascendante

La généalogie ascendante est, comme son nom l'indique, un type de recherche généalogique qui se concentre sur l’étude des ancêtres d'une personne. Ceci en remontant de la période actuelle (ou contemporaine de la personne souche) vers les générations précédentes et donc vers des temps plus reculés.

Sans le savoir, c'est souvent la généalogie ascendante que pratiquent les généalogistes débutants.

On peut dire que c'est naturellement la recherche généalogique la plus populaire, certainement encouragée par l'image de l'arbre généalogique qui reprend ce concept.

Voici par exemple un arbre généalogique ascendant 4 générations produit par le logiciel Geneatique :

Les différents types de généalogie - Généalogie ascendante Geneatique

Il existe aussi une représentation horizontale de l'arbre d'ascendance dont voici un exemple sur Filae :

Les différents types de généalogie - Généalogie ascendante Filae

Enfin, et c'est ma préférence pour son coté compact, il existe une représentation sous forme de roue ou "en éventail", comme par exemple sur Geneanet :

Les différents types de généalogie - Généalogie ascendante Geneanet

La généalogie descendante

La généalogie descendante consiste, à partir d'un ancêtre, à descendre les générations depuis les temps anciens jusqu'à aujourd'hui.

C'est une recherche généalogique qui permet de visualiser, par exemple, la dispersion géographique et/ou sociale des descendants un seul ancêtre.

Nous nous servons aussi de la généalogie descendante pour retrouver des cousins éloignés vivants dans le but par exemple d’échanger des documents ou des photographie anciennes.

C'est aussi la première étape de l'organisation d'une cousinade.


L'arbre généalogique descendant, même si il peut s’avérer très gourmand en taille à l'horizontal puisqu'il faut afficher tous les enfants de chaque couple, est la forme de représentation la plus courante. Par exemple voici celui produit sur Geneanet (pour seulement 4 générations) :

Les différents types de généalogie - Généalogie descendante Geneanet

Ici aussi, ma préférence va vers la forme en roue de descendance, avec par exemple celle produite sur Heredis :

Les différents types de généalogie - Roue de descendance

Et enfin, pour sa simplicité et sa clarté, j'aime beaucoup la représentation Liste d'ascendance, comme celle ci sur Filae :

Les différents types de généalogie - Généalogie descendante Filae

La généalogie agnatique

La généalogie agnatique ce consacre à l'étude de la lignée mâle d'un individu.

Ce type de généalogie se contente donc de rechercher exclusivement le père, le grand-père, l’arrière-grand-père, etc. de la personne souche.

Cette généalogie, assez réductrice dans l'ensemble, est pourtant souvent utilisée quand on s’intéresse à l'histoire de son nom de famille paternel.

Les différents types de généalogie - Généalogie agnatique

La généalogie cognatique

La généalogie cognatique se concentre sur la lignée des femmes, on parle aussi de lignée utérine

Il s'agit donc de rechercher la mère, la grand-mère, l’arrière-grand-mère, etc. d'une personne souche.

Les différents types de généalogie - Généalogie agnatique

La généalogie immobilière ou foncière

Comme son nom l'indique, la généalogie foncière s'attache à retracer l'histoire d'une maison, d'un immeuble ou même pourquoi pas d'un lieu-dit.

Cette généalogie est par exemple prisée par les généalogistes dont les ancêtres ont vécu dans la même maison pendant plusieurs générations. 

Les différents types de généalogie - Généalogie foncière

C'est une recherche généalogique qui combine l'étude de l'état civil, des recensements, du cadastre et des actes notariés

Pour plus de détails, je vous invite à lire ce précis de généalogie foncière mis en ligne par les archives départementales d'Eure-et-Loir.

La généalogie génétique ou ADN

Toujours interdite à la vente ET à l'achat en France, la généalogie génétique rencontre pourtant un franc succès puisque qu'on estime que plus de 35 millions de tests généalogiques ont été vendus dans le monde.

Pour résumer, il faut distinguer deux branches distinctes à la généalogie ADN :

  • La recherche de vos origines ethniques qui se concentre sur la comparaison de votre ADN avec des groupes ethniques de référence pour déterminer vos origines. 
  • La recherche de personnes qui partagent des morceaux ADN avec vous qui permet d'établir des cousinages qui confirment ou contredisent les résultats de vos recherches généalogiques classiques.
    Cette branche de la généalogie ADN est aussi particulièrement utiles aux personnes adoptées ou qui ne connaissent pas l'un de leurs parents.

Cette illustration montre mes origines ethniques selon FamilyTreeDNA, en haut, et par MyHeritage, en bas. Des différences sur les groupes de référence et sur les algorithmes de comparaison expliquent ces divergences d'origines entre ces deux entreprises. Vous comprendrez mon opinion négative sur la promesse mise en avant par ces compagnie par rapport aux origines ethniques.

Les différents types de généalogie - Origine ethnique ADN

Mon opinion est plus positive sur la recherche de cousins ADN. Voici, par exemple, mes 4 correspondances ADN les plus fortes sur MyHeritage :

Les différents types de généalogie - Correspondances ADN

La psychogénéalogie

La psychogénéalogie ou analyse transgénérationnelle est une méthode thérapeutique qui cherche à réduire le mal-être d'une personne en analysant sa généalogie. L'objectif est de comprendre sa place et ses relations (secrets de famille, répétitions, histoire familiales tragiques) avec ses ancêtres.

Pour en savoir plus, regardez cette vidéo :

La psychogénéalogie à bien entendu ses opposants et pose effectivement question sur son bien-fondé.

Je suis moi même trop pragmatique pour me laisser convaincre sans hésitations. Pourtant, je sais que nous sommes tous la somme de l'inné et de l'acquis, et que la plus grande partie de cet acquis se cultive pendant l'enfance au contact de nos proches et donc de notre famille... alors pourquoi pas ?

La généalogie médicale

La généalogie médicale est l'étude, par la généalogie, de la transmission des maladies héréditaires et génétiques.

Il s'agit donc d'étudier son arbre généalogique pour comprendre la propagation d'une maladie ou de gènes, d'un ancêtre à tous ses descendant. L'objectif est bien sûr d'identifier les risques et les descendants porteurs de la maladie et de mettre en place des plans de surveillance.

Cette illustration reprend la Human Pedigree Nomenclature qui permet une représentation normalisée d'un arbre généalogique médicale.

Les différents types de généalogie - Généalogie médicale

Pour conclure

Nous savons maintenant que la généalogie se pratique sous diverses formes. En fonction de vos envies, vous vous orienterez certainement en priorité sur une ou deux de ces formes. Mais comme toujours, ne vous enfermez pas et passez d'un type à l'autre quand et si vous le souhaiterez pour que la recherche généalogique soit et reste un plaisir.

Quels types de généalogie pratiquez-vous de préférence ? Utilisez la partie commentaire pour nous donner votre retour d’expérience sur ce sujet.

Voulez-vous suivre l'actualité des sites, archives, logiciels et blogs de généalogie ? Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire.

Publiez un commentaire

5 commentaires

  • Bonjour
    On voit bien rapidement en débutant avec l’aide des sites en ligne que la généalogie familiale ouvre vite ves la succession du nom via les pères avec des changements parfois de simple orthographe (un h dans mon nom apparaît ou disparaît selon les époques et les actes) ou plus radicalement (* j’ai la succession DELAMAGNE- MAGNE DIT DAZON – DAZON). Également le nom persiste par la mère quand le père est inconnu. Enfin tout le monde sait que le père biologique et le mari qui donne le nom peut différer. Enfin la lignée du nom ne suit pas les mêmes règles selon les pays…. Comment intégrez vous tout cela dans votre classification ?
    Cordialement

    • Bonjour et merci pour votre question.
      Je ne pense pas que les particularités que vous évoquez soient des généalogies à part.
      Les variantes orthographiques et les pères inconnus sont des choses courantes en effet. Les lignées de noms différentes de nos habitudes françaises sont aussi bien réelles, j’en conviens.
      Mais, ces difficultés s’intègrent habituellement à nos généalogies ascendantes ou descendantes.
      Avez-vous des limites sur ces 3 particularités avec votre logiciel de généalogie ?
      Bonne soirée,

  • Bonjour,
    Et encore merci, je ne savais pas, qu’il y avait tant d’arbres généalogie différents.
    C’est une superbe explication.
    Cordialement