Pratique de la généalogie

Candidatez aux prix littéraires généalogiques

Prix littéraires généalogiques
Écrit par Laurent Monpouet

Pour de nombreux généalogistes, rédiger et publier un ouvrage généalogique est l'étape finale pour partager le fruit de leurs recherches. Quelle que soit la forme choisie, chronique, livre de famille, essais, roman ou album de photos commentées, c'est le fruit d'un long travail de recherche et de mise en forme. Et ce travail mérite d'être partagé.
Pour nous aider à nous engager dans ce projet et pour promouvoir les ouvrages déjà écrits, trois institutions distribuent périodiquement des prix littéraires consacrés aux ouvrages généalogiques.
Cela peut vous intéresser ? Voyons ensemble de quoi il s'agit.

Qu'est qu'un ouvrage généalogique

Dans ce domaine, je me garderai bien de donner une définition. Il existe de nombreuses formes d'ouvrages qui se rangent dans cette catégorie. Je pense aussi que les auteurs doivent avoir toute liberté dans leur travail.
Mais, le point commun de ces ouvrages est qu'ils sont basés sur des recherches généalogiques.

Quels sont les types d'ouvrages généalogiques les plus courants ?

  • Livre de famille :
    Un ouvrage qui détaille l'arbre généalogique d'une famille, qui décrit les personnes et qui met en évidence les relations familiales. Ces livres sont souvent illustrés par des photographies anciennes, des cartes postales et des copies des documents découverts pendant les recherches généalogiques.
    Après plusieurs livres de famille concentrés sur des noyaux familiaux parmi mes ancêtres, je suis en train de travailler sur l'histoire de ma lignée agnatique.

  • Un essai / Une étude généalogique :
    Un livre qui se consacre à la description d'un groupe spécifique de personnes. Ce type d'ouvrage comporte des descriptions généalogiques des personnes, complétées par exemples par des études historiques, géographiques, sociologiques du groupe.
    On trouve toute sorte de sujets possibles, par exemple, ceux que je suis en train de rédiger :
    • Les fagotiers de Billy (41)
    • Les bateliers de Montrichard (Vallée du Cher)
    • Les habitants du hameau Les Monpouets (37)

  • Un roman historique familial :
    Un récit fictif basé sur des faits réels, racontant une histoire autour des membres d'une famille.

  • Un album photo commenté :
    C'est un album photo annoté avec des descriptions, des anecdotes et des commentaires pour chaque image. C'est une façon très intéressante de coucher sur le papier ses souvenirs ravivés par les photographies.
    Mon projet généalogique principal pour 2004 est d'aider ma belle-mère, Catherine, 86 ans, à réaliser un album de photographies commentées à partir de ses souvenirs.

Comme vous le comprenez, c'est à vous de décider de l'ouvrage que vous allez écrire. Commencez modestement si la tâche vous semble énorme. Surtout, sentez vous libre et faite vous plaisir, cela se ressentira à la lecture de votre livre. 

Passons maintenant aux 3 prix littéraires généalogiques dont je souhaite vous parler.

Le prix littéraire Michel Floucaud de La Pénardille

Premièrement, je tiens à mettre en avant le prix littéraire Michel Floucaud de la Pénardille. En effet, c'est un prix (1000 euros à un ou plusieurs lauréats) réservé aux amateurs pour un premier ouvrage généalogique.
Ce prix est décerné tous les deux ans par La France Généalogique - CEGF.

Pour l'édition 2025, les candidats ont jusqu'au 30 septembre 2024 pour adresser leur ouvrage.

Les prix littéraires généalogiques - Prix Floucaud de La Pénardille - CEFG

Pour candidater, votre ouvrage doit être rédigé en français et être un premier ouvrage de généalogie (biographie familiale ou personnelle) ou d'histoire des familles. Votre candidature doit comporter deux exemplaires de l'ouvrage, dactylographiés ou imprimés, d'au moins 100 pages, dont 80 pages de rédactionnel pur.



Voir ici les détails si vous souhaitez participer.

PRIX 2025 FLOUCAUD DE LA PENARDILLE

Le prix littéraire Souvenir et généalogie

L'association Archives & Culture propose, chaque année, le Prix Souvenirs et Généalogie.
Ce prix récompense des ouvrages non encore publiés et promet une édition au(x) ouvrage(s) gagnant(s).

Pour candidater, vous devez proposer un livre de 60 à 180 pages, comprenant au plus 10 pages d'images, où vous partagez des souvenirs personnels ou transmis par sa famille. Votre livre peut également présenter vos travaux généalogiques au-delà des anecdotes familiales. Le récit peut prendre la forme d'une autobiographie ou d'un roman. Le livre, encore non publié, s'adresse à un large public en dehors de la famille de l'auteur.

Visitez cette page pour en savoir plus.

Les prix littéraires généalogiques - Prix souvenirs et généalogie

Le prix littéraire de la Fédération Française de Généalogie

Enfin, ne passons pas à côté du prix littéraire de la Fédération Française de Généalogie, décerné tous les deux ans.

Une restriction pour nous : le candidat doit être membre d'une association fédérée et ne pas avoir d'activité professionnelle dans le domaine de la généalogie.

Les prix littéraires généalogiques - Prix littéraire de la fédération francaise de généalogie

L'ouvrage doit avoir été rédigé depuis moins de 5 ans. Il peut être édité par une association ou imprimé à compte d'auteur. 2 exemplaires doivent parvenir au siège de la FFG au plus tard 6 mois avant la date de remise du prix décerné (années impaires).

L'ouvrage doit être rédigé en français et peut prendre la forme d'une généalogie, d'une histoire des familles, d'une prosopographie, d'une étude sur une population spécifique, ou d'un ensemble de textes sur des sujets généalogiques. Il doit être une œuvre originale d'au moins 100 pages, comprenant au moins 60% de contenu rédactionnel. La section principale doit être consacrée à la généalogie, avec l'utilisation exclusive des numérotations Sosa et d'Aboville, inclusion des dates et lieux des actes, références des sources, index, contexte historique et géographique, iconographie, et l'utilisation d'arbres pour illustrer les relations familiales.


Pour en savoir plus, visitez cette page, à l'article 11.

Conclusion

Je vous encourage tous à réaliser un ouvrage généalogique, même modeste. C'est l'occasion de faire le point sur vos recherches, de vous faire plaisir et de partager le fruit de vos recherches.

Se lancer dans ce type d'aventure est avant tout un challenge personnel. Mais pourquoi pas faire lire votre ouvrage par des pairs et candidater à un prix littéraire généalogique ?  

Vous souhaitez vous lancer ? Je vous conseille ces trois ouvrages qui m'ont aidé à fixer mes idées pour structurer, écrire et présenter mes chroniques familiales : 

Publiez un commentaire

6 commentaires

      • Bonjour,
        Franchement je ne sais pas. Car c’est un travail sur la Famille Impériale Ottomane (800 ans d’histoires) et surtout ces 2 derniers siècles.
        Cela représente plus de 450 pages en incluant les arbres et photos…
        Votre avis ?
        Bien cordialement.
        EROL

        • Franchement, je ne sais pas dire si c’est bien en ligne avec ce qu’attendent les jurés.
          Avez-vous déjà édité votre livre ?
          Le mieux est certainement de se renseigner auprès des organisateurs. Pour le prix littéraire Michel Floucaud de la Pénardille, vous avez l’adresse email indiqué dans ma copie du communiqué.
          Bonne chance.
          Laurent

  • Merci, Laurent. Je ne connaissais tous ces prix décernés aux généalogistes amateurs. Votre article donne envie de nous lancer dans cette aventure !

    • Bonjour Orlane,
      Très heureux de vous avoir fait découvrir ces prix et peut-être motivé pour commencer à écrire un livre généalogique.
      Bonne journée,
      Laurent