Témoignages

Deux cousins retracent la vie d’un résistant tombé en 1943

Deux cousins retracent la vie de René Wallard, un résistant tombé en 1943
Écrit par LaurentMonpouet

Dis-leur de ne jamais pardonner : C’est le titre du livre de Thomas Duhem, qui retrace la vie d’ un résistant tombé en 1943. Ce livre est le résultat d’un travail en commun avec Arthur Duhem, son cousin rencontré sur le net.

Pratiquer la généalogie, c’est principalement passer de longues heures de recherches… en solitaire.
Mais l’échange fait rapidement son apparition. Puis des rencontres de cousins se produisent et ouvrent des pans entiers de l’histoire de notre famille. Très vite aussi, il nous prend l’envie de montrer et transmettre notre histoire familiale, pourquoi pas en écrivant un livre sur un ancêtre en particulier.

C’est ce cheminement que nous raconte aujourd’hui Thomas Duhem dans ce nouveau témoignage de généalogiste.

Voici le témoignage de Thomas :

” À l’heure du centenaire de la Grande Guerre, nombreux sont ceux à s’intéresser à leurs aïeux. En ce qui me concerne je me suis toujours passionné pour l’Histoire , celle de la France, des rois ou encore des différentes civilisations.

Il y a plus d’un an, j’ai commencé l’élaboration de mon arbre généalogique sans savoir où cela allait me mener.

Après quelques heures de recherches et quelques contacts j’ai découvert un membre de ma « nouvelle famille » sur le site Geneanet.

Par ce biais, mon aventure commençait et j’allais découvrir mes racines paternelles.

Arthur DUHEM, le cousin découvert de mon grand-père m’accompagne depuis les premiers moments. Durant de longues heures au téléphone il m’a raconté leur histoire et notamment celle d’un certain René Wallard dont je suis un petit cousin. C’est un résistant, chef de section appartenant au FTPF dans le Nord, dénoncé à la Gestapo par un agent double et fusillé au fort de Bondues le 20 août 1943. Ne se passe pas une semaine sans que l’on s ‘échange par mail des documents ou nos dernières découvertes.

Arthur et Thomas Duhem
Arthur et Thomas Duhem

Étant dans l’Est, après plusieurs mois, je suis monté à leurs rencontres dans la ville de Bruay-la-Buissière (62). L’endroit même où mes ancêtres depuis mon arrière-arrière grand-père ont vécu.

J’ai pendant 4 jours côtoyé la famille DUHEM au sens large. Le thème général de cette visite était René Wallard, j’ai participé à la pose d’une plaque commémorative sur son ancien garage, je me suis entretenu avec son codétenu ou encore visité le musée de la résistance de Bondues.

René Wallard - Famille
Arthur et Thomas Duhem entourent les petites-filles de René Wallard pendant la cérémonie commémorative.

Durant mon séjour Arthur m’a montré les maisons d’enfance de mes ancêtres et m’a emmené voir leurs sépultures. Il m’a raconté les anecdotes de leur vie, l’endroit où lui même avait grandi et parlé de Bruay occupée par les Allemands.

René Wallard - Sépulture
Tombe de René Wallard et de sa femme Claire Duhem.
René Wallard - Résidence
Maison des arrière-grands-parents de Thomas à Bruay.

Depuis je continue mes recherches généalogiques et j’écris un roman sur la vraie histoire de René Wallard. Comme pour la généalogie l’écriture ne peut se faire sans l’aide de différentes personnes et demeure une aventure enrichissante et passionnante.

Mise à jour d’octobre 2019

Dis leur de ne jamais pardonner

Aujourd’hui, le roman est publié sous le titre “Dis leur de ne jamais pardonner” aux éditions Nord Avril.

À la suite de la parution, Thomas Duhem à participé à un salon du livre au mémorial de l’OTAN et assuré plusieurs présentation dont une au musée de la résistance de Bondues, là où fut fusillé René Wallard en 1943.

Un grand bravo à Thomas et à son cousin Arthur.
Il est vraiment réjouissant de voir ce type de projet aboutir. C’est un bel exemple pour nous tous.

Si vous souhaitez, comme Thomas, partager votre expérience de la Généalogie, apporter un éclairage particulier sur un ancêtre ou un sujet spécifique… contactez moi via la page contact.

Publiez un commentaire

Suivez-nous sur Feedly