Sites & Sources

Le test de Lifestory de MyHeritage

Le test de Lifestory de MyHeritage
Écrit par Laurent Monpouet

Il y a quelques jours, MyHeritage lançait LifeStory, un nouveau service dont l'objet est de créer des "Histoires de vie", racontées par nos propres ancêtres, au format vidéo. De quoi éveiller ma curiosité et mon envie de tester.
C'est donc le résultat de mes essais que je partage maintenant avec vous.

Pour être parfaitement honnête, je dois préciser que j'ai vu arriver ce nouveau service avec un a priori négatif.
En effet, je me méfie toujours de ces nouvelles technologies un peu trop tape à l’œil à mon goût, qui n'apportent souvent pas grand chose à la pratique de la généalogie mais qui font du bruit et servent surtout à recruter de nouveaux utilisateurs.

Mais, pour baser mon opinion sur des faits et non pas sur un sentiment, j'ai tout de même décidé de tester ce nouveau service de MyHeritage et... bien m'en a pris. Je dois reconnaître que LifeStory m'a bluffé.

Je vous dis pourquoi dans les lignes qui suivent.

Qu'est-ce-que LiFeStory

Le principe de LifeStory

Comme son nom l'indique LifeStory est un service de création de petits films présentant la vie de nos ancêtres. Et, cerise sur le gâteau, ce sont nos ancêtres eux mêmes qui s’animent et racontent leurs vies.

Voici un exemple d'une LifeStory (en Anglais) sur Harry Houddini proposée par MyHeritage.

Comme vous le comprenez, ces films comportent, en vignette, l'animation de la personne qui raconte sa vie, complétée par une série d'images qui viennent illustrer chaque fait ou chapitre de vie.

Ce nouveau service a bien entendu déjà suscité des articles de blog, comme Et si mon arrière-grand-mère parlait ? de Genea-Sribe ou des commentaires sur la toile, dont par exemple celui d'Alain Rouault (Passion-Généalogie) qui est aussi l'auteur du livre : Comment présenter sa généalogie ?

Le test de Lifestory de MyHeritage - PassionGénéalogie

Les technologies combinées

Pour réaliser ce service, MyHeritage combine 3 technologies :

  • Une interface qui permet de créer des faits, ajouter les textes, ajouter les images, gérer l'ordre, choisir la voix appliquée au narrateur;
  • une technologie d’animation de visage à partir d'un portrait. Ce visage montrant différentes expressions pour accompagner la narration;
  • une technologie d'animation des levres, qui en fonction de la langue choisie et des textes créés,

Comment créer une LifeStory

Il existe deux manières de créer une LifeStory :

En partant de zéro

Si vous n'avez pas d'arbre généalogique hébergé sur MyHeritage ou si vous voulez créer une LifeStory sur une personne que ne se trouve pas dans votre arbre, vous pouvez construire cette LifeStory de toutes pièces.

Le test de Lifestory de MyHeritage - Nouvelle LifeStory

En partant d'une personne de son arbre généalogique

Si vous voulez créer une LifeStory sur une personne qui se trouve dans votre arbre généalogique hébergé sur MyHeritage, laissez MyHeritage travailler pour vous. En effet, la LifeStory se construit automatiquement en fonction des événements et des informations que vous avez saisi sur la fiche de la personne.

Le test de Lifestory de MyHeritage - Nouvelle LifeStory à partir de la fiche ancêtre

Personnalisez votre LifeStory

Ensuite, bien entendu, vous avez tout le loisir de modifier et embellir votre film avec des élément supplémentaires. Pour cela, l'interface est simple et efficace.

Le test de Lifestory de MyHeritage - Interface de modification LifeStory

Sur la partie gauche de l'écran, vous pouvez construire l'histoire en ajoutant des modules, appelés "chapitres". Pour chaque chapitre, vous pouvez ajouter une illustration (portrait, extrait de carte, carte postale, acte...) et écrire le texte correspondant. C'est ce texte qui sera dit par l'image animée de votre ancêtre.

Une fois la rédaction des textes et l'ajout des illustrations terminées, il vous faut simplement cliquer sur le bouton de création et suivre les instructions.

Il faut noter qu'une fois terminées, les vidéos sont partageables sur les réseaux sociaux ou, par lien, par exemple dans vos courriels vers vos proches.
Les vidéos sont également téléchargeables sur votre disque dur en format mp4.

Les résultats du test

Pour vous aider à vous faire une idée du résultat, je vous partage 2 vidéos que je viens de créer en quelques minutes. Toutes deux méritent un peu plus de travail, j'en conviens.
Il est évident qu'en prenant un peu de temps, il est tout à fait possible d'obtenir de petits films vraiment réussis, tout à la fois factuels et attrayants.

Mes vidéos

La LifeStory de mon arrière-grand-père Albert Armand Leprince, de sa naissance à son mariage. LifeStory créée de toute pièce par mes soins.

La LifeStory de mon arrière-grand-père Auguste Monpouet, de sa naissance à son mariage. LifeStory créée à partir de sa fiche individuelle sur mon arbre puis modifiée très légèrement par mes soins.

Mon analyse de LifeStory

Alors bien sûr, il est fort possible de se concentrer sur les aspects les moins positifs :

Les moins
  • Le coté gadget : Est-ce vraiment un outil nécessaire à notre pratique de la généalogie ? Clairement, non. Mais, soyons pragmatiques : Qui utilise toutes les fonctions de son logiciel et/ou de sa plateforme de généalogie ?
  • L'aspect mécanique des animations : Bien que l'effet soit très bon dans l'ensemble, il faut tout de même reconnaître que certaines expressions du visage sont mécaniques et artificielles. Gageons que des améliorations seront apportées périodiquement.
  • Les voix inappropriées : Clairement, les voix disponibles constituent le point faible de cette fonction, à mon humble avis. Premièrement, en français et pour un personnage masculin, le choix se limite à une seule voix. Cette voix, que j'ai utilisée dans mes exemples, me parait bien trop jeune par rapport à l'age de mes ancêtres sur les photos utilisées. De plus, mes ancêtres n'avaient évidemment pas cette prononciation et ce débit tellement actuels et sans traces des patois si prédominants il y a seulement quelques générations. Je pense que là aussi, des améliorations seront proposées dans le futur avec j’espère un plus grand choix de voix pour tous les ages.
  • Réservé aux ancêtres pour lesquels je possède un portrait : Clairement, c'était le point faible le plus évidant pour moi avant cet essai. Lancer une fonction qui ne concerne en fait que peu d’ancêtres (les premières générations) limite son utilisation et donc son intérêt. Mais, en testant, je me suis aperçu que l'interface de création des textes permet sans effort de contourner ce problème : Il suffit d'utiliser le portait d'une autre personne (un descendant, un contemporain célèbre, etc.) et de rédiger l'histoire à la 3e personne. 

Mais il y a aussi des points  positifs :

Les plus
  • La technicité : Comme dit plus haut, ce service combine plusieurs technologies de haut niveau. Cette expertise technique appliquée à un service de généalogie apporte un peu de couleur sur l'image que je me fais des évolutions (un peu trop axées sur les données à mon goût) des services de généalogie pour les prochaines années. 
  • La simplicité d'utilisation : Je dois dire que je suis bluffé par la simplicité de l'interface. Tout le processus de création d'une LifeStory est limpide et fait complètement oublier la technicité de ce service.
  • L'utilité : Si j'étais assez frileux avant ce test, je dois reconnaître que l'utilité du service LifeStory me semble maintenant bien plus claire. Sa simplicité et sa flexibilité en font un outil à approfondir pour tout généalogiste qui souhaite partager ses travaux sous une autre forme. Le format vidéo est aussi très bien choisi pour, peut être, éveiller l’intérêt des membres les plus jeunes de nos familles.

Conclusion

Comme vous l'avez compris, LifeStory me semble un moyen simple et efficace de raconter la vie de nos ancêtres. Après un petit temps d'appropriation de la part des utilisateurs et avec un peu de travail d’amélioration sur le rendu de la part de MyHeritage, il est clair pour moi que ce type de services a toute sa place sur une plateforme de généalogie. C'est même une option sérieuse et prometteuse pour le futur de la transmission de nos travaux généalogiques.

Et, vous ? Avez-vous essayé LifeStory ? Qu'en pensez-vous ?

Publiez un commentaire

4 commentaires

  • Bonjour,
    Eh bien, je suis bluffée. Techniquement, c’est intéressant et il y aura certainement des améliorations après les retours des utilisateurs. Mais, humainement, c’est émouvant de découvrir un peu de vie là où elle n’est plus depuis longtemps, pour ceux que nous n’avons pas connus mais, infiniment plus, pour ceux que nous avons aimés tendrement et qui nous ont quittés. Merci de nous avoir fait connaître cette innovation. Merci d’ailleurs pour tout ce que vous faites. Cordialement,

  • Bonjour, J’ai testé LifeStory il est vrais que cela est vraiment bluffant on ne peut pas dire mieux. Mais j’ai quelques remarques et aussi astuces.
    Les remarques:
    D’abord il faut savoir que sans abonnement LifeStory est limité. Limité d’une part en caractères: 7500 je crois et en châpitres une cinquantaine.
    Chaque chapitre permet d’y ajouter 1 seule photo donc il faut gérer la bonne ou la meilleur. Mais c’est déjà bien mais vite limité quand on a un foule de détail ou de photos.
    D’autre part le nombre de LifeStory est limité également sans abonnement à 2 personnages de sont arbre. Il faut donc faire le bon choix.
    Il faut enfin également bien choisir la photo de départ. Pour mon GP j’ai choisi celle de son mariage en 1925 donc l’animation est intéressante. Mais s’il on choisi comme photo celle de ma mère agée de 65 ans comme je l’ai aussi fait ( DCD à 86 ans) on est vite déçu par l’animation par rapport au souvenir que j’ai d’elle.
    Reste la voix qui est très impersonnelle sans choix autre que masculin ou féminin. Mais on s’habitue surtout pour une personne que nous n’avons pas connu ou DCD il y a longtemps.

    Les astuces:
    Concernant le nombre caractères, on peut jouer sur l’orthographe, en effet la transcription du texte à la parole est visiblement phonétique. Donc on peut jouer sur une écriture du texte plus phonétique que grammaticale en supprimant une majorité de lettres doubles, mais aussi les accords ( les ”S” , les ”EN” de ENT, les ENT de AIENT etc etc…) mais attention aux pièges de la diction. Il faut écouter plusieurs fois le résultat et modifier à mesure. Attention l’enregistrement de chaque modification est long 10 à 15 minutes voir plus.
    Si le texte est vraiment trop trop trop long…. la solution est de continué sur un autre individu de son arbre. De préférence un ancêtre pour lequel ont rien ou presque rien et ou LifeStory n’a aucun intérêt. Là aussi attention pas de droit à l’erreur car, comme indiqué plus haut, le nombre de LifeStory est limité à 2 avec les même condition de caractères et châpitre ceci pour le même arbre pour plutôt le MEME COMPTE. Ce qui fait aussi 2 vidéos qui de suive et donc se complète.
    Après il y a une autre solution … que j’ai testé et qui marche, mais je vous laisse la trouver. N’oublier pas que ce n’est que de l’informatique.
    Je pense que dans le futur avec un enregistrement original de la personne biens sur depuis le 1920 o les techniques informatique ou IA pourront retranscrire la vrais voix du personnage
    Bon courage à vous
    En résumer à tester