Sondage 2021 - Quel site pour publier son arbre genealogique
Actualité généalogique

Rachat de Filae – MyHeritage ou Geneanet ?

Actualité Filae
LaurentMonpouet
Écrit par LaurentMonpouet

En quelques heures, des communiqués de presse nous informent que des négociations se sont établies entre Filae et MyHeritage puis que Geneanet veut conduire une OPA sur les titres Filae.

Filae est sans conteste une entreprise de valeur aux yeux des décideurs de l’industrie généalogique. C’est aussi une entreprise qui doit se développer et trouver des sources de financement. Les discussions actuelles ne sont donc pas étonnantes.

D’un point de vue des utilisateurs, les deux solutions peuvent apporter leur lot d’avantages. Les documents numérisés et indexés proposés par Filae ont leur place dans les moteurs de recherche de MyHeritage ou de Geneanet.

De grandes manœuvres qui vont décider en grande partie du futur des services de généalogie francophones pour les prochaines années. Qui vivra verra…

Les sources :

Le figaro : FILAE (EPA:ALFIL) – Filae annonce être entrée en négociations exclusives en vue de son rapprochement avec MyHeritage qui pourrait se dérouler selon deux modalités, soit par cession d’actions et offre publique, soit par cession d’actifs.
Lire le communiqué

Actunews.com : Trudaine Participations, premier actionnaire de Filae, annonce son intention de déposer un projet d’OPA sur les titres de Filae afin de créer un champion français de la généalogie
Lire le communiqué

Publiez un commentaire

4 commentaires

  • Bonjour,
    Je pense également que si Généanet rachète les part restantes de Filae (Trudaine Participations étant Généanet) serait la meilleure option.
    L’abonnement à Généanet resterait à 50 euros par an et permettrait un accès gratuit vers Filae. Le but derrière cette demande de MyHeritage est de pouvoir avoir un pied chez nous et par là même de mieux vendre ses tests ADN bien que ce soit toujours interdit en France mais comme la société est basée en Israël…
    Je me pose toutefois une question. Filae a numérisé l’état civil français sous licence des Archives Nationales. Ne faudrait-il pas que ce transfert fasse aussi une nouvelle demande de réutilisation à des fins de revente commerciale ? Et dans ce cas, comment les AN pourraient autosiser que le patrimoine français s’en aille. (OK il l’ont déjà fait avec les mormons pour l’état civil reconstitué de Paris mais FamilySearch n’est pas une organisation commerciale comme l’est MyHeritage qui facture tous ses abonnements à des prix faramineux.
    Cdt.

  • Quand on lit le PV de la derniere assemblée des actionnaires on se rend parfaitement compte que le torchon brule entre la majorité des actionnaires et le conseil d’administration de filae.
    Le choix de discuter avec un concurent de son plus gros actionnaire est quand meme pour le moins curieux.

    • Bonjour Éric et merci pour ce commentaire.
      Je comprends que cela puisse paraître étrange.
      En fait, il faut pouvoir se placer à la place des décideurs de Filae pour comprendre cette démarche. Il y a forcement une logique… basée sur des éléments que nous n’avons pas.
      Bonne journée
      Laurent