Une seule question : Quel site de généalogie utilisez-vous pour publier votre arbre généalogique ? C’est ce que nous allons découvrir grâce au sondage que nous avons réalisé en mars 2017.

Pour rappel, entre le 6 et le 11 mars 2017, GenealogiePratique.fr a demandé, via Facebook et Twitter, de désigner entre 1 et 3 sites sur lesquels les généalogistes publient leur arbre généalogique.
Les sites alors proposés sont:

Les résultats :

412 personnes ont répondu à ce sondage express.

Sondage Arbre Généalogique

 

Mes commentaires :

 

Environs 5% des votants ont déclaré ne pas publier leur arbre généalogique sur Internet. Je soupçonne fortement ce chiffre d’être sous-évalué : L’intitulé même du sondage a inévitablement écarté des généalogistes qui n’utilisent pas internet pour montrer leur résultats. De plus, je suis certain que le mode de diffusion du sondage, par Facebook et Twitter, a avantagé les réponses de généalogistes plus à l’aise avec internet et donc plus enclins à y partager leur arbre.
Ce chiffre fera certainement l’objet d’une prochaine étude.

Recevez gratuitement la newsletter de Généalogie Pratique

Hidden Content

 

48% des votants utilisent plusieurs sites pour partager leur arbre généalogique. Cela ne me semble pas étonnant et j’y vois trois raisons principales :

1- Parmi les logiciels francophones de généalogie les plus populaires, 3 proposent des services de publication en ligne. Cette possibilité est simplifiée par un menu de transfert direct des données à partir du logiciel : Heredis, Geneatique et FamilyTreeBuilder utilisent ce vecteur pour « pousser » leur service en ligne.

2- Un généalogiste doit multiplier ses sources. Un service d’arbre en ligne doit être considéré comme une source d’échanges, de nouvelles informations et de cousinages possibles. Utiliser plusieurs sites revient à rencontrer plusieurs communautés d’utilisateurs et multiplier ses pistes de recherche.
Ceci est particulièrement vrai si vous avez des branches dans des pays étrangers.

3- Enfin, vous êtes des consommateurs adultes et avertis. Vous avez, par exemple, parfaitement le droit d’utiliser un site pour la taille de sa communauté ou les données disponibles. Mais, dans le même temps, vous pouvez ne pas forcement être fan de la présentation des informations sur vos ancêtres.
Dans ce cas, utiliser plusieurs sites est une solution possible. C’est à vous de faire vos choix, l’important étant avant tout de se faire plaisir, non?

6% des votants publient leur arbre généalogique sur un site personnel. Ce qui traduit, sans doutes, une volonté de contrôler la diffusion de ses données et de les présenter sous une forme personnelle. Pour avoir pratiqué à mes débuts, je sais que cela prend beaucoup de temps mais apporte une vraie satisfaction.

2% des personnes interrogées utilisent d’autres sites. Je regrette de ne pas avoir pensé à ajouter un champs pour récolter le nom de ce(s) service(s). Grrrrr…
Francoise Joye, via Facebook, me dit utiliser Geneachtimi, un site que je ne connaissais pas et que je vais m’empresser de tester.

Si vous utilisez d'autres services en ligne pour publier votre arbre généalogique, merci de me les signaler dans les commentaires, au bas de la page.

9 votants sur 10 publient leur arbre généalogique sur Geneanet.

Même si la taille et la spécificité du panel de ce sondage peuvent être discutées, la marge avec les sites suivants est tellement importante que cette première place est indiscutable.
Qu’en penser ? Tout simplement que sur le périmètre francophone, Geneanet est le premier dans son cœur de métier. Etre leader est évidement très positif pour une entreprise. Mais c’est aussi une grande responsabilité en termes d’évolutions.

Pour les autres sites, les positions sont moins claires. Le combat est rude avec Geneanet mais aussi entre eux. Mais ne soyons surtout pas négatifs ni inquiets, pour plusieurs d’entre eux, la publication d’arbres en ligne n’est pas explicitement l’objectif principal. Il s’agit avant tout de fidéliser une communauté.
De plus, n’oublions pas que plusieurs de ces sites ne sont pas français et sont leader sur d’autres territoires.

Utilisateur et observateur très attentifs de ces sites, je reconnais des points forts spécifiques à chacun d’eux.
Les solutions proposées en termes de navigation, saisie, affichage des informations et médias, sorties imprimables, échange avec ses proches ou avec les autres généalogistes sont autant de domaines en constante évolution.
L’utilisation grandissante des appareils mobiles, la rivalité « Généalogie » / « Histoire familiale », les questions en suspend sur la réutilisation des archives en ligne sont autant de critères qui sont et seront des sources de nouveauté, pour notre plus grand plaisir.

N'hésitez pas à argumenter, questionner, contredire. Pour cela, utiliser la zone de commentaires au bas de cette page.