Quelles sont les raisons qui vous poussent à publier votre arbre généalogique sur internet ? Répondons à cette question au travers des résultats du sondage que nous avons proposé au début du mois de mai 2017.

Genealogie FacebookPublier votre arbre généalogique sur internet provoque un important coup d’accélérateur pour vos recherches : Vous trouvez plus facilement de nouvelles pistes, vous échangez avec des généalogistes qui vont vous aider, votre arbre est visible pour des cousins éloignés…

Pourtant de nombreuses personnes refusent ou hésitent à franchir le pas pour des raisons souvent liées à la protection de la vie privée ou au copiage des données. C’est tout à fait respectable, chacun est totalement libre de ses choix.

Afin de faire le point sur ce sujet, voyons ensemble 7 raisons qui poussent les généalogistes à publier leur arbre sur internet.

 

Résultat du sondage : Pourquoi publiez-vous votre arbre généalogique sur internet ?

Pour rappel, entre le 6 et le 18 mai 2017, GenealogiePratique.fr vous a demandé de désigner entre 1 et 3 raisons qui vous poussent à publier votre arbre généalogique sur internet. Merci à tous pour votre contribution.
Voici les résultats :

Résultat du sondage : Les 7 raisons de publier votre arbre généalogique sur internet

 

7 raisons de publier votre arbre généalogique sur internet

Je publie mon arbre généalogique sur internet depuis bientôt vingt ans. Pendant les deux ou trois premières années, j’utilisais un site personnel. Puis, parce que je passais plus de temps à travailler sur mon site qu’à faire de la généalogie, j’ai décidé de me simplifier la vie en utilisant des sites d’hébergement d’arbres en ligne. C’est ainsi que j’ai fait connaissance avec les services alors naissants de Geneanet.

Depuis, en raison de mes racines internationales et de mes activités professionnelles, j’ai multiplié les essais et utilisations des plateformes françaises ou internationales d’hébergement d’arbres en ligne. En plus de Geneanet, j’utilise souvent par exemple Filae, Ancestry et MyHeritage.

 

Hidden Content

 

Aujourd’hui, si je comprends les réticences de certains, je ne conçois pas ma pratique de la généalogie sans le partage sur Internet. Si j’ai des préférences parmi les 7 arguments proposés par le sondage, chacun est à mon avis une raison suffisante pour se décider.
Parcourons et détaillons ensemble les 7 arguments :

 

1) Pour partager avec d’autres généalogistes : 56%

 

Voir le partage entre généalogistes arriver en première place n’est pas une surprise. Tout(e) généalogiste a un jour ou l’autre profité des pistes ou des conseils d’un(e) autre.  Partager son propre travail est un juste retour des choses

Publier votre arbre généalogique sur Internet, c’est appartenir à une communauté. Très vite vous allez découvrir des personnes qui partagent votre intérêt pour un village, un nom de famille, un métier ancien… Certains d’entre eux vont même se révéler être vos cousins plus ou moins éloignés.

 

7 Raisons Publier Arbre Arbre

 

Remarques :

 

  • Créer votre propre site pour publier votre arbre est très enrichissant et apporte une grande satisfaction. Mais cela prend beaucoup de temps et votre site, perdu sur le net, sera peu visible et donc peu  visité.

 

  • Publier son arbre généalogique sur les sites hebergeurs est gratuit dans la grande majorité des cas. Des limites existent parfois : nombre de personnes dans votre arbre, période de test, nombre de photos… Pensez à vérifier.

 

  • Les sites hébergeurs d’arbres généalogiques ont tous des communautés d’utilisateurs plus ou moins liées à des « territoires » géographiques. Cela se voit aussi bien en nombre de données qu’en nombre d’utilisateurs. Si, comme moi, vous avez des origines internationales, adoptez un site de référence mais dupliquez votre arbre sur plusieurs sites. Vous multiplierez vos chances de participer aux « bonnes » communautés.

 

2) Pour être « trouvable » par des cousins éloignés : 52%

 

Publier votre arbre généalogique sur internet, c’est donner la possibilité à des visiteurs du monde entier de visiter vos pages et de détecter des connexions. Ceci sans effort de votre part.

Cette recherche de cousins éloignés est évidemment l’un des buts d’un généalogiste : En généalogie, la première phase consiste très souvent à remonter le plus loin possible dans ses générations d’ancêtres. Ensuite, avec le temps et l’expérience, on s’attache à retracer l’histoire des descendants de nos ancêtres. Pour certains, sur une ou deux générations, pour d’autres, on arrive à redescendre vers des personnes vivantes.

 

Et là, les surprises arrivent : Des cousins découverts dans des contrées éloignées, des échanges de documents ou de photos inédites, des pans complets de l’histoire familiale qui se dévoilent…
Grace à mon arbre sur internet, j’ai retrouvé et échangé avec des cousins anglais, allemands, italiens, belges, suédois, américains sans compter les innombrables cousins français.

Avec le temps, je dois dire que j’apprécie de façon égale de découvrir et échanger avec un cousin éloigné que de trouver un acte bien caché.

 

Remarque :

 

  • Attention, les sites d’hébergement se distinguent à ce sujet. Si certains sont complètement ouverts, c’est à dire que les arbres sont visibles pour tous, d’autres sites vous demandent de payer un abonnement pour contacter les autres utilisateurs, accéder aux arbres des autres utilisateurs ou d’y faire des recherches. Bien évidemment, un site complément ouvert vous apportera bien plus de contacts qu’un site limité à sa propre communauté payante. A vous de vérifier ici aussi.

 

3) Pour que toutes ces heures de recherche profitent aux autres : 43%

 

Attaquons-nous maintenant à cet argument important : La transmission.

Tout généalogiste va un jour se poser les questions « dans quel but ? » et « Après moi ? ».
Certains choisissent de ne pas trop y penser… d’autres choisissent de laisser dormir leur travail sur un disque dur, une clef USB, dans un tiroir, sur des étagères, dans un coffre (rayer les mentions inutiles).

Soyons pragmatiques : Quelle est la probabilité dans ce cas que votre travail soit retrouvé et utilisé ?

La fait de publier son arbre généalogique sur internet est l’une des solutions possibles. Votre travail sera à disposition des autres et non pas caché dans un coffre.

 

Remarques :

 

  • Attention, il s’agit de choisir le ou les sites d’hébergement les plus ouverts pour que votre travail soit accessible au plus grand nombre.

 

  • J’ai bien conscience que cette solution n’est pas forcement la plus judicieuse si l’on vise le long terme. Comme nous, les sites d’hébergement ne sont pas immortels

 

4) Pour faciliter mes recherches : 30%

 

Les sites hébergeurs vous donnent accès à des outils de recherche et de comparaisons entre arbres. Alors, bien entendu, dès que vous publiez votre arbre sur internet, vous avez de plus grandes chances de compléter des branches de votre arbre.

Les outils couramment proposés par les sites d’hébergement (Geneanet, Filae, Ancestry, MyHeritage…) ont un principe identique : A partir de la fiche d’un ancêtre de votre arbre, des « correspondances / indices / découvertes » vous sont proposées. Ce sont des données qui viennent d’autres arbres hébergés par le site ou de collections de documents… souvent payantes.

Par expérience, je peux dire que c’est l’un de mes outils préféré pour trouver des pistes.

 

7 Raisons Publier Arbre Indice

 

Remarques :

 

  • Si le principe de ces « correspondances » est globalement le même sur les principaux sites, la pertinence des données proposées est assez inégale. Certains sites « ratissent large » pour vous proposer plus de résultats. D’autres sont très précis en termes de ciblage. A vous de tester.

 

  • Ces outils sont l’un des moyens les plus efficaces pour vous « faire découvrir » des données payantes sur le site que vous utilisez. Le but étant de vous faire passer du statut d’utilisateur à celui d’abonné. Là aussi, les pratiques divergent en fonction des sites.

 

  • Attention : Les informations trouvées dans l’arbre généalogique d’un autre généalogiste ne sont pas forcément vraies. Une erreur est vite arrivée. Ne recopiez pas ces informations sans les vérifier vous même dans les archives. N’hésitez pas non plus à demander les sources au possesseur de l’arbre.

 

5) Pour partager avec mes proches : 26%

 

Le score assez faible de 26% me semble un bon point de départ pour discuter de ce point :

Est-ce que les généalogistes ont peu d’intérêt au partage avec leur famille ? Ou, au contraire, ce sont vos proches qui ne s’intéressent pas à la généalogie, expliquant la démotivation des généalogistes au sujet du partage familial ?
L’habituel dilemme de la cause ou de la conséquence…

C’est l’un de mes sujets de frustration préféré… mais, dans le même temps, de motivation dans mes essais de capter l’attention de mes proches.

Franchement, essayez et persévérez !
Grace à une tablette ou un PC portable, passez du temps avec ses enfants ou petits-enfants, devant les photos de leurs ancêtres est un vrai bonheur. Allez plus loin dans les détails avec les adultes et récoltez les commentaires et les souvenirs est aussi une grande satisfaction.

Je prévois de discuter de ce sujet sur ce blog dans le futur.

 

Remarques :

 

  • Il s’agit de publier sur les fiches de ses ancêtres des informations « sérieuses » (évènements, actes, sources…) et des éléments « attrayants » (Photographies, cartes postales, cartes géographiques, articles de journaux, vidéos, sons…). Le but étant s’adresser à tous les publics qui constituent vos proches… Un challenge de design et de technique pour les sites hébergeurs.

 

  • Ensuite vient le sujet de l’invitation et de l’animation : Comment inviter vos proches à visiter votre site ?
    Là, les principaux sites offrent plus ou moins les mêmes possibilités. Normalement, vos proches visiteront au moins une fois sur votre arbre généalogique.
    Mais comment faire vivre tout cela, comment indiquer à vos proches que vous avez ajouté une nouvelle génération, trouvé de nouvelles informations sur un ancêtre ou publié une nouvelle photo de l’arrière-grand-mère récupérée grâce à un cousin éloigné… ?
    Les solutions proposées actuellement par les différents hébergeurs sont assez limitées et ne donnent que peu de résultats.

 

6) Pour mon plaisir, pour mettre en valeur mes ancêtres : 23%

 

Se faire plaisir en présentant sa généalogie et en retraçant son histoire familiale.
Là encore, ce petit score de 23% est-il la cause ou la conséquence des faibles possibilités de personnalisation et d’édition proposées par les sites hébergeurs ?

Pourtant, le plaisir dans la pratique de la généalogie est-il seulement lié à la recherche ? A mon avis, non. Rechercher et trouver des informations est une véritable source de satisfaction. C’est une sorte de sport intellectuel qui passe par des phases de découragement et d’accomplissement. Une vraie drogue !

Mais, cette recherche a-t-elle un sens si elle ne sert pas à « écrire » l’histoire familiale ? Toutes les informations retrouvées, tous les documents, toutes les photos ont de la valeur pour décrire la vie de vos ancêtres.

Alors, publier votre généalogie sur internet, c’est aussi l’occasion de mettre vos ancêtres en valeur en présentant votre travail d’une manière qui vous plait.

Ici aussi, essayez et persévérez.

 

Remarques :

 

  • Les sites hébergeurs sont assez pauvres en personnalisation. Seul Geneanet propose quelques options (Couleurs, thèmes, choix d’affichage…).

 

  • Les sites hébergeurs proposent actuellement une présentation presque identique sous forme d’arbre, pour présenter les relations familiales et de fiches pour la présentation des informations individuelles. Les fiches individuelles sont donc l’endroit où vous devriez pouvoir vous exprimer. L’adoption presque générale de chronologie sur ces fiches apporte une bonne clarté.

 

7 Raisons Publier Arbre Fiche

 

7) Pour recevoir des alertes automatisées proposées par les sites : 22%

 

Publier votre arbre généalogique sur internet, c’est aussi laisser les sites hébergeurs travailler pour vous. Leurs moteurs de recherche vont périodiquement comparer vos ancêtres avec les autres arbres et les documents. Vous allez alors recevoir des courriels contenant des pistes de recherches personnalisées.

Recevoir ses alertes automatisées devient une sorte de rituel. Attention, cela contribue évidement à entretenir votre addiction.

 

7 Raisons Publier Arbre Alertes

 

Remarques :

 

  • Comme pour les « correspondances » le principe d’alerte par courriel s’est généralisé chez le hébergeurs. Ici aussi, la pertinence des données proposées est assez inégale.
    A vous de tester.

 

  • Si vous avez beaucoup d’ancêtres dans votre arbre, le volume de pistes envoyées peut vite devenir important.

 

 

 

Je mesure les effets négatifs du partage et comprends les réticences de certains. De plus, je suis parfois frustré des possibilités proposées par les plateformes de publication.

Pourtant, vous avez compris que je suis un chaud partisan de la publication sur internet des arbres généalogiques.

Depuis tout ce temps, ferai-je encore de la généalogie sans le partage sur internet ? Pas certain… Et vous ?